Algérie/Turquie : L’octroi des Visas discuté lors de la visite d’Erdogan

Algérie/Turquie – Lors de sa prochaine visite à Alger, Erdogan va aborder avec son homologue algérien la question de la mobilité des voyageurs entre l’Algérie et la Turquie.

En effet, le président de la république Abdelmadjid Tebboune compte mettre en œuvre une de ses promesses de campagne électorale, à savoir le rétablissement prestige perdu du passeport algérien en assurant la mobilité des algériens dans les pays étrangers; rapporte le média arabophone El Bilad.

Le même source précise que cette question a été abordée avec le ministre français des affaires étrangères; quant aux restrictions imposées aux Algériens pour l’obtention du visa Schengen. Elle sera également abordée lors de la prochaine visite du président turc en Algérie.

La Turquie hausse le ton face aux algériens

En visite à Alger les 26 et 27 janvier prochains, le président turc Recep Tayyip Erdogan répondra aux questions en suspens entre les deux pays; notamment sur les nouvelles conditions et restrictions d’octroi du visa turc aux voyageurs algériens

Pour rappel, le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu qui était récemment en visite à Alger avait échangé avec Sabri Boukadoum sur le problème des visas entre les deux pays. Il avait expliqué à cet égard, que certaines restrictions ont été mises en place; en réponse à l’accroissement de l’immigration illégale depuis la Turquie vers la Grèce.

Notons par ailleurs que la Turquie a décidé de limiter, au cours de l’année dernière, l’octroi des visas pour les ressortissants algériens, en imposant des conditions sur certaines catégories d’âge. Dans la foulée, les services consulaires turcs ont annoncé la suppression du visa C1 (visa électronique) pour les personnes âgées de 18 à 35 ans tout en maintenant le visa B1 pour les personnes de moins de 18 ans ou de plus de 35 ans mais sous certaines conditions.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes