AccueilÉconomieAutomobileUsines de construction automobile en Algérie : de grandes marques intéressées 

Usines de construction automobile en Algérie : de grandes marques intéressées 

Automobile – À la lumière de la crise énorme que subit le secteur automobile, cinq (05) marques mondiales spécialisées dans la construction de voitures ont exprimé leur volonté d’investir en Algérie. Voici davantage d’informations sur ce sujet, ce jeudi 2 septembre.

Au moment où les deux groupes automobiles Volkswagen et Hyundai ont décidé de surseoir à leur présence dans le marché algérien ; Telle chose après avoir mis un terme à la collaboration commerciale avec leurs partenaires. D’autres marques internationales ont exprimé leur volonté de se pencher sur la construction automobile en Algérie. C’est de toute manière ce qu’a rapporté le média généraliste Echorouk dans son édition de ce mercredi.

Effectivement, Adel Bensaci, le président du Conseil national de la concertation pour le développement de la PME s’est manifesté. Il a indiqué que le montage de voitures en Algérie semble intéresser plusieurs groupes automobiles à travers le monde. On parle notamment des opérateurs français, sud-coréen et chinois. Il convient de noter que le groupe sud-coréen se spécialise dans la fabrication des voitures utilitaires.

En outre, les marques susmentionnées ont affirmé l’acceptation préalable de toutes les conditions formulées par les autorités algériennes. Cela en dépit du flou qui règne sur le marché national. Il s’agit là aussi de ce qu’a indiqué le patron du CNCD au média arabophone susvisé. Selon le même locuteur, lesdits groupes sont prêts à investir en Algérie d’une manière « honnête » et sans même bénéficier d’un abattement fiscal.

Le marché automobile national captive les marques étrangères ?

D’autre part, le même intervenant a indiqué que l’Algérie, dont les besoins avoisinent un demi-million de véhicules, fait baver ces constructeurs automobiles. À l’inverse de ce qui a été relayé sur la réticence des investisseurs à l’égard du secteur automobile algérien ; ce dernier attire fortement les groupes susmentionnés. Cela sans même bénéficier des avantages fiscaux. Il est question là encore de ce dont nous informe la même source médiatique.

Pour mémoire, les deux marques étrangères Hyundai et Volkswagen ont suspendu leur activité dans le marché automobile algérien. Le groupe allemand serait à la recherche d’un intermédiaire alternatif. Cela, afin de servir sa clientèle en Algérie. Et ce, en service après-vente. Ainsi, les clients ayant encore la garantie de Volkswagen ne sont pas négligés. Le géant allemand n’a pas encore révélé le nom de son nouveau partenaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes