Importation de voitures en Algérie neuves et d’occasion : 3 agréments déjà délivrés ?

Automobile – Il semblerait que le ministère de l’Industrie aurait déjà attribué trois agréments pour l’importation de voitures en Algérie. On vous en parle, ce mercredi 01 septembre 2021.

Il paraît que trois concessionnaires automobiles auraient reçu les agréments pour l’importation de voitures en Algérie. C’est le site Sayarat Live qui a repris une correspondance attribuée à la DGPC et rédigée en se référant au ministère de l’Intérieur. La copie reprise de cette dernière serait destinée à la Direction de la Protection civile de la wilaya de Tiaret.

Selon le document, le ministère de l’Industrie aurait approuvé trois nouveaux concessionnaires automobiles. À cet égard, la direction susmentionnée aurait appelé les agents de la Protection civile à déposer leurs dossiers. Et ce, afin de s’acquérir des voitures neuves dès leur importation.

Par ailleurs, cette annonce a eu des échos auprès des utilisateurs des réseaux sociaux. D’autant plus qu’on n’a pas encore publié la liste des nouveaux concessionnaires retenus. D’ailleurs, le média en ligne exprime certaines réserves quant à la véracité de cette nouvelle.

D’autre part, cette annonce serait venue dans le but d’apporter de bonnes nouvelles aux éléments de la Protection civile. De plus, elle se traduirait par une forme de récompense à ces derniers. Et cela, après leurs grands efforts de lutte contre les incendies et le coronavirus.

D’ailleurs, selon la même source médiatique, la Protection civile a reçu auparavant des promesses du ministère de l’Intérieur à ce sujet. Il s’agit de passer ses agents en priorité en ce qui concerne l’opération de vente. En outre, ils bénéficieront de prêts sans intérêt d’une valeur de 50 % du prix du véhicule choisi. Et cela, en plus des remises sur les prix des voitures. D’autre part, ils passeront en premier dès l’arrivée du premier lot de voitures neuves et d’occasion en Algérie.

importation voitures neuves

Automobile en Algérie : qu’en est-il des prix sur marché ?

Entre un possible nouveau cahier des charges et un retard dans l’octroi des agréments, les prix sur le marché automobile flambent.  De quoi donner le vertige à ceux qui veulent s’offrir un nouveau véhicule. 

Quoique le secteur automobile connaisse des perturbations, le marché lui est en pleine ébullition. Effectivement, les prix s’envolent et n’enregistrent aucune baisse. D’ailleurs, les voitures immatriculées 2020 ne se cèdent pas à moins de 200 millions de centimes. 

De plus, cela touche pratiquement tous les véhicules urbains. On enregistre un prix de 260 millions de centimes pour la Hyundai Accent 2020. De son côté, la Seat Ibiza grimpe à 320 millions de centimes contre 500 millions de centimes pour sa sœur Léon.

Si les voitures citadines affichent une flambée, ce n’est guère les géants de l’automobile qui vont changer la donne. À titre d’exemple, le Volkswagen Tiguan s’offre à un milliard de centimes. Un prix qui fait fuir plus qu’il ne séduit.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes