AccueilSociété et CultureSociétéRyma Anane, l’Algérienne brûlée pour rejet d’une demande en mariage, enfin tirée...

Ryma Anane, l’Algérienne brûlée pour rejet d’une demande en mariage, enfin tirée d’affaire ?

Société – La triste histoire de l’Algérienne Ryma Anane prend tout de même un dénouement heureux. La jeune femme victime d’immolation par le feu a survécu, mais mieux encore, elle est dans un état bien meilleur. On vous dit tout d’elle, ce 3 mars 2023.

Effectivement, on ne peut que se réjouir de l’état actuel de l’Algérienne Ryma Anane, qui, malgré elle, a été entrainée dans une descente aux enfers, au sens propre du terme comme au sens figuré. L’opinion nationale, mais aussi internationale, car l’affaire a eu un retentissement planétaire, a affronté la terrible nouvelle avec beaucoup de consternation.

Aujourd’hui, selon les informations du média Algérie Expat, la jeune prof de langue française a évolué vers un état beaucoup plus confortable et rassurant. Elle se trouve toujours en convalescence et sa situation semble s’améliorer du jour en jour. En revanche, les traces de la journée plus que cauchemardesque qu’elle a vécu demeurent présentes.

À l’heure actuelle, elle reste sur place dans son hôpital madrilène. Son visage, meurtri par l’expérience douloureuse par laquelle elle est passée, arbore quand même un sourire lumineux. Celui-ci est peut-être le signe qu’elle a repris confiance en un futur plus radieux, elle qui a crié avec rage le jour de son agression : « Il vient de brûler mon avenir ! ». 

Ryma revit à Madrid 

Le bonhomme était son voisin. Il était déterminé à avoir sa main, beaucoup trop même. Il n’a pas su accepter son refus, émanant simplement de l’exercice de sa liberté la plus basique et la plus fondamentale et qui est de choisir son conjoint selon sa volonté propre. Le pire a donc eu lieu, au niveau de ce village de Makouda à Tizi Ouzou, avec cette immolation par le feu exécutée dans un pur esprit de vengeance. 

Les faits remontent au 26 septembre de l’année qui vient de s’écouler. Le matin de cette journée d’automne, Ryma guettait l’arrivée de son bus pour aller sur le lieu de son travail. Comme profession, elle enseignait le français. Surgi de nulle part, le prétendant, fort importuné par le rejet de sa demande en mariage, lui a allumé la mèche devant les yeux ébahis des passants.   

60 % du corps de Ryma Anane a eu des brûlures de troisième et quatrième degrés. Chose qui était largement au-dessus des capacités du centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir Mohamed où on l’avait transportée en urgence. Par conséquent, des bénévoles ont contribué à la cagnotte lancée pour l’aide de la jeune femme en détresse, ce qui a permis son transfert en Espagne.

Là-bas, comme nous l’avons déjà évoqué, l’enseignante de français réapprend à vivre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici