30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
samedi, 13 juillet 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesReprise des vols d’Air Algérie : voici pourquoi le confinement est exigé

Reprise des vols d’Air Algérie : voici pourquoi le confinement est exigé

Publié le

- Publicité -

Algérie – Des spécialistes expliquent les raisons pour lesquelles le confinement est obligatoire pour les voyageurs arrivant sur le sol du pays lors de la reprise des vols d’Air Algérie.

En effet, une annonce de reprise des vols d’Air Algérie tant attendue par de nombreux citoyens bloqués à l’étranger depuis plusieurs mois qui n’a finalement pas eu l’effet espéré, avec des conditions jugées par certains d’incomprises et inexpliquées, comme le confinement obligatoire à l’arrivée sur le sol algérien. C’est ce qu’a rapporté Le Soir d’Algérie hier.

Dans le détail, ce vendredi 28 mai 2021, on reporte les explications de deux spécialistes scientifiques sur le sujet. Il est vrai que la majorité des voyageurs à destination de l’Algérie se posent des questions sur l’utilité de la quarantaine. En particulier, ceux qui présentent un test PCR négatif ou qui ont déjà été vaccinés.

- Publicité -

De ce fait, le Dr Mohamed Yousfi, président de la Société d’infectiologie, s’exprime au sujet de ces conditions. Celles imposées par le Gouvernement lors de cette reprise progressive des vols à compter du 1er juin prochain. Notamment au sujet de la mise en isolement des voyageurs présentant un test PCR négatif, il estime que cela est parfaitement justifié.

D’autant plus, que d’un point de vue scientifique il précise que cette même personne peut s’avérer positive au virus en l’espace de quelques jours plus tard. C’est ce qu’on appelle, selon le spécialiste, les faux positifs, qui sont en phase d’incubation et qui peuvent développer des signes deux à trois jours après le test.

Reprise des vols progressive en Algérie : Pourquoi imposer une quarantaine ?

En évoquant davantage de justifications, Mohamed Yousfi explique que si les autorités algériennes ont mis en place de telles restrictions, c’est pour éviter le risque de propagation et pénétration en Algérie des nouveaux variants. Ces derniers qui circulent le plus en ce moment en Europe.

- Publicité -

En outre, le Pr Salim Nafti, ancien Chef du service de pneumologie au CHU Mustapha-Bacha; se prononce notamment à ce sujet. Il estime que l’Etat ne veut surtout pas laisser une faille dans ce dispositif. Ainsi ne pas exposer les citoyens au risque d’une éventuelle apparition de nouveaux cas importés de l’étranger.

Pour ce qui est des personnes vaccinées contre le Coronavirus, le professeur indique que le vaccin n’exclut pas la possibilité de porter le virus. Il déclare notamment que « la vaccination est une mesure préventive et non curative ». De ce fait, cette catégorie de voyageurs peuvent présenter une forme modérée de la maladie. Mais aussi, la transmettre à d’autres personnes.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -