AccueilSociété et CultureSociétéRapatriement des dépouilles en Algérie : vers la création d’un fonds de...

Rapatriement des dépouilles en Algérie : vers la création d’un fonds de solidarité

Algérie – Le gouvernement a examiné un projet de décret portant sur la création d’un fonds spécial pour le rapatriement des dépouilles mortelles de ressortissants algériens morts à l’étranger. Dzair Daily rapporte pour vous les détails ce jeudi 2 décembre 2021.

En effet, le premier ministre, Aïmene Benabderrahmane a présidé ce mercredi une réunion du gouvernement. Cela afin d’examiner des avant-projets de loi se rapportant aux divers secteurs. Lors de ce rendez-vous, les participants ont étudié le projet de décret exécutif portant sur la création d’un fonds de solidarité pour le rapatriement des dépouilles des ressortissants décédés à l’étranger, vers l’Algérie.

Il s’agit de toute façon de ce que rapporte le média arabophone Echorouk dans son édition de ce mercredi. Le décret exécutif en question fixe les modalités de fonctionnement du compte d’affectation numéro 302-144. Il est question d’un compte destiné à la prise en charge des frais de transfert des dépouilles mortelles. Celles de nos compatriotes décédés à l’extérieur de l’Algérie. Et ce, afin de les enterrer dans leur pays d’origine.

Rapatriement des dépouilles en Algérie : davantage de détails

Cette décision rentre dans le cadre de la prise en charge des préoccupations de la diaspora algérienne. Et de la consécration du principe de solidarité nationale. C’est ce que mentionne le média généraliste susmentionné. Cela vient donc au bénéfice de la communauté algérienne établie à l’étranger.

Il sied de noter que ce dossier a subi, en effet, plusieurs modifications depuis sa mise en place en 2016. Le Fonds de solidarité a été tout d’abord réservé aux émigrés algériens nécessiteux. On parle ici des familles à faible revenu. Mais également des personnes âgées qui vivent isolées ; sans ressources financières et dépourvues de soutien familial.

Cependant, la LFC 2020 a autorisé à tous les Algériens résidant à l’étranger de bénéficier de la prise en charge étatique. Ainsi, les non-nécessiteux pourraient alors, au même titre bénéficier des avantages de ce fonds.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes