AccueilÉconomieAutomobileLes propositions sur l'importation en Algérie de voitures de moins de 5...

Les propositions sur l’importation en Algérie de voitures de moins de 5 ans formulées à l’APN

Automobile – Lors d’une réunion de la Commission des finances et du budget de l’APN, les députés proposent l’importation des voitures de moins de 5 ans en Algérie. Vous voulez en savoir plus ? Restez branchés ! Dzair Daily vous en dit tout à ce propos dans cette nouvelle édition du mercredi 9 novembre 2022. 

En effet, les députés de l’APN ont apporté de nouvelles propositions concernant l’importation des voitures en Algérie. Et ce, lors de la dernière Commission des finances et du budget consacrée à l’étude du projet de la Loi de finance 2023. Il s’agit en tout cas de ce que rapporte le quotidien Algérie 360 dans son numéro. 

Si vous êtes intéressés de connaître les détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Effectivement, les députés ont évoqué la question de l’importation des voitures en Algérie. Ces derniers ont donc proposé au gouvernement Dz d’importer des voitures de moins de 5 ans au lieu de celles de moins de 3 ans. 

Il convient de rappeler que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a autorisé dernièrement l’importations des véhicules d’occasion de moins de 3 ans. Cette opération entre en vigueur à partir de janvier 2023. C’est pas fini ! Retrouvez la suite des détails dans les prochains paragraphes de la deuxième partie de cet article. 

Propositions des députés de l’APN : voici plus de détails

Comme nous l’avons cité plus haut, les députés proposent l’importation des voitures d’occasion de moins de 5 ans. Ils précisent notamment que le citoyen doit bénéficier de cette mesure une seule fois tous les cinq ans. Selon la même source médiatique, cette décision intervient pour maintenir l’équilibre du marché automobile.

Plus encore, cette démarche permet d’éviter la perte de la devise. Par la même occasion, les mêmes députés ont apporté d’autres suggestions. Cette fois-ci, elles concernent les personnes aux besoins spécifiques. En effet, ces politiciens proposent de mettre des dispositions spéciales pour importer des véhicules pour cette catégorie. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes