Plats Ramadan en Algérie : Les 5 aliments à éviter au S’hour

Algérie – Le Ramadan représente incontestablement le mois des saveurs, des tables bien garnies de plats délicieux à l’esthétisme poussé. Néanmoins, il est nécessaire d’équilibrer son alimentation et d’éviter quelques aliments durant le S’hour  pour mieux se préparer au jeûne.

- Advertisement -

D’après les nutritionnistes, dont l’activité commence à se rendre de plus en plus notoire en Algérie, le S’hour est le repas le plus important de la journée durant le Ramadan et c’est pour ça qu’il faut accorder une attention particulière aux plats qu’on y consomme. Il doit être riche et consistant. C’est afin de fournir au corps les ressources nécessaires pour augmenter sa résistance et réduire la sensation de faim durant la période de jeûne.

Alors quels sont les aliments à bannir de ce repas ? Sur la première marche du podium, on trouve les aliments contenant de grandes quantités de sel. On peut notamment citer les olives, les bouillons de légumes et de viande, les cornichons et les sauces. En évoquant ces dernières, on entend par exemple la mayonnaise, la moutarde, le ketchup…, etc.

Manger ces aliments salés augmente la sensation de soif, en raison de la variation osmotique. Il est en plus recommandé de réduire l’utilisation du sel lors de la préparation du repas. Les spécialistes, qui s’expriment sur les plats durant le Ramadan, conseillent aussi d’éviter les sucres rapides (flans, kalb el louz, zlabia soda).

Les aliments riches en matières grasses également. Ils peuvent alors être remplacés par les glucides complexes. On les appelle les sucres lents. Il s’agit, pour illustrer, de la semoule et des céréales qui se libèrent lentement dans le corps. Ainsi, ils prolongent la durée de la sensation de satiété.

Les erreurs récurrentes à ne pas commettre pendant le S’hour

D’autre part, l’erreur la plus souvent commise est celle qui consiste à prendre du café ou du thé en trop grande quantité. Ces boissons favorisent la diurèse, autrement dit la sécrétion d’urine sera plus rapide, ainsi la déshydratation intervient plus précocement.

En dernier lieu, il est conseillé de ne pas ou peu consommer du jus de fruits, vu qu’il contient une grande quantité de sucres qui augmentera le taux de glycémie. Celui-ci va rapidement retomber et réveiller la faim. Mieux vaut donc, consommer le fruit entier pour les fibres qu’il contient.

Bien s’alimenter est important. Il est indispensable de suivre les conseils des nutritionnistes et adopter une bonne hygiène de vie et une alimentation saine, afin de mieux vivre le Ramadan qui est un mois assez particulier. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes