AccueilScoop et PeopleLa petite Arwa Mahraoui paniquée : l'Algérienne lance un cri de détresse

La petite Arwa Mahraoui paniquée : l’Algérienne lance un cri de détresse

People – Prise de panique, la petite star de la télévision algérienne, Arwa Mahraoui sollicite l’aide des internautes. Dzair Daily relate pour vous tous les détails dans la suite de son édition du mercredi 31 août 2022.

Vous n’êtes pas sans savoir que la vie de célébrité possède aussi bien le bon que le mauvais côté. Passionnée par le monde de la télévision, la jeune actrice algérienne Arwa Mahraoui est vite devenue très célèbre. Toutefois, la vie de star n’a pas été de tout repos pour la petite fille qui a exprimé son mécontentement sur les réseaux sociaux.

Effectivement, à peine sortie du berceau, la petite Arwa a fait ses premiers pas devant les projecteurs des caméras. Incarnant le rôle de Meriem dans la mini-série ramadanesque « Khali » aux côtés de Mohamed Khassani, la jeune fille est devenue très célèbre en Algérie. Cumulant maintenant près d’un demi-million d’abonnés sur Instagram, Arwa a gagné sa place dans l’univers digital.

Cependant, cette notoriété qu’elle a acquise à travers les réseaux sociaux, lui a également attiré des soucis. Malgré son jeune âge, Arwa n’a pas échappé aux attaques des détracteurs. Paniquée par le signalement de son compte, elle a lancé un cri de détresse. Cela, pour demander aux gens de partager et lui sauver son compte.

« Je suis une citoyenne comme vous », a déclaré Arwa

En effet, alors qu’elle a été victime d’une campagne de signalement, la jeune comédienne a lancé un appel au secours. Prenant possession de son compte Instagram, Arwa a demandé à ses admirateurs de lui venir en aide afin de la soutenir. Excédée par le comportement de certains, la petite star des réseaux sociaux s’est montrée très déçue. 

« Je suis une citoyenne comme vous. J’ai une vie normale et mes parents me soutiennent pour que j’améliore ma passion », s’est-elle indignée. La locutrice a déclaré qu’elle a intégré le domaine artistique grâce à son talent. Et non pas en suppliant des gens du milieu. « Au lieu de m’encourager, vous cherchez à me déstabiliser. Je n’ai pas compris l’intérêt du signalement que vous me faites subir ».

Un discours vif qui reflète la colère de la jolie brune, vraisemblablement irritée par le comportement des détracteurs. Par la même occasion, la petite Arwa a sollicité l’aide des utilisateurs des réseaux sociaux ainsi que les stars des plateformes de communication.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

A post shared by arwa_mahraoui (@arwa__evenement)

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes