Voyageurs Algériens

Ouverture des frontières Algérie : Voici la lettre d’un député à Tebboune

0
ouverture frontières algérie lettre
S'abonner :

Algérie – Chose promise chose faite. La lettre est envoyée. Le député de l’émigration, Noureddine Belmeddah, a bel bien interpelé, de manière officielle par le biais d’une lettre, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, sur la question de l’ouverture des frontières nationales afin de permettre, à nos ressortissants, de voyager de et vers l’Algérie.

Aujourd’hui, 31 août 2020, le député à l’APN et représentant de la communauté nationale à l’étranger a, par la lettre expédiée, tenu sa promesse et a concrétisé sa déclaration faite samedi concernant la décision de s’adresser, via un courriel officiel, au chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, dans le cas où rien n’aurait été décidé au sujet de l’ouverture des frontières de l’Algérie à l’occasion du Conseil des ministres qui allait se tenir le lendemain.

Alors, dimanche, le Conseil des ministres a en effet eu lieu. En revanche, l’affaire des frontières n’a pas du tout été évoquée. Dès le soir, du même jour, le parlementaire a réaffirmé son engagement d’interpeller directement le président Tebboune. C’est de cette manière donc que ce lundi, Noureddine Belmeddah a composé une lettre dans laquelle il a sollicité l’intervention directe du chef de l’État en la matière.

Message du député de l’émigration au président de la République : Texte intégral de la lettre

« Nul ne doute que la pandémie du Coronavirus a mis de la confusion dans les calculs des pays du monde ; et a poussé la plupart d’entre eux à fermer leurs frontières aérienne, terrestre et maritime. La même décision que vous avez prise pour protéger l’Algérie et les Algériens, accompagnée d’une panoplie de mesures afin de s’assurer de la prise en charge par l’État algérien des ressortissants bloqués à l’étranger. Ce qu’ont fait nos consulats et ambassades dont les efforts ont été conjugués à ceux des associations et bienfaiteurs de notre communauté. Cela pour prendre en charge les citoyens algériens bloqués avant leur rapatriement. L’État s’est chargé des frais de quarantaine dans les hôtels pour une durée de deux semaines et dans des conditions optimales.

Cependant, monsieur le Président, il y en a encore pour le moment des gens bloqués en attente d’être rapatriés de certains pays. Parmi eux, des membres de notre diaspora. Ils le sont depuis longtemps. Certains d’entre eux sont responsables de leurs familles. Parmi eux également, des personnes qui étudient en Algérie, et ceux qui s’apprêtent à passer les examens, certains passeront le baccalauréat en dehors de l’Algérie. Et certains parmi eux – monsieur le Président – ont perdu leurs parents ; et ne pouvaient pas les voir ou se recueillir devant leurs tombes. Parmi eux notamment ceux qui sont privés de leurs enfants ; épouses et parents pendant six mois.

[Le problème peut toujours être résolu]

Il y a aussi des membres de la communauté qui attendent leurs passeports algériens depuis plus d’un mois… Les conditions humanitaires s’aggravent au fur et à mesure que le délai d’attente se rallonge. Les compagnies aériennes étrangères exploitent notre communauté en programmant leur transport vers la France et l’Allemagne à des prix de billets onéreux ; pour transporter les plus aisés d’entre eux vers leurs pays de résidence ; sans les moins aisés et ceux à court d’options. Chose qui a pu être évitée et le peut encore ; en autorisant la compagnie aérienne nationale (Air Algérie) ; et l’ENMTV (Algérie Ferries) à le faire depuis l’Algérie ou à l’extérieur. Et sauver notre communauté du coût terrible des billets pour voyager dans les pays de résidence.

C’est pourquoi, monsieur le Président, notre communauté algérienne ; qui apprécie tous les efforts que vous avez déployés à ce stade difficile ; vous exhorte à prendre la décision d’accélérer l’ouverture des frontières et de permettre à ses membres de voyager vers et depuis leur patrie, et s’engage à prendre toutes les mesures préventives nécessaires ».

هذه رسالتي التي أرسلتها اليوم لرئاسة الجمهورية الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية …

Publiée par ‎النائب بلمداح نورالدين Député Belmeddah Noreddine‎ sur Lundi 31 août 2020

Article recommandé :  Le match Algérie - Zimbabwe se jouera-t-il devant le public ? Zetchi répond

Algérie : Une femme brûle et démembre son ex-mari à Djelfa

Article précédent

Algérie : Vers un « Achour El Acher 100% algérien », révèle Djaâfar Gacem

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.