AccueilGuide VoyagesOuverture des frontières en Algérie : Un député interpelle Tebboune

Ouverture des frontières en Algérie : Un député interpelle Tebboune

Algérie – Noureddine Belmeddah, député de l’émigration, réaffirme sa promesse d’introduire une requête, par le biais d’un courriel officiel, directement auprès d’Abdelmadjid Tebboune, pour plaider en faveur de l’ouverture des frontières de l’Algérie par intervention du président lui-même.

Le chemin tracé par le représentant de la communauté nationale à l’étranger, le député Noureddine Belmeddah, suit son cours après que le dossier de l’ouverture des frontières de l’Algérie n’a pas été posé sur la table du dernier Conseil des ministres tenu dimanche, et présidé par le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune. Belmeddah a publié un communiqué dans lequel il a confirmé de saisir le Premier magistrat.

« Malheureusement, la question des préparatifs d’ouverture des frontières n’a pas été abordée ; aujourd’hui [dimanche, NDLR] ; lors de la réunion du Conseil des ministres ; s’est désolé le député ; dans le communiqué qu’il a rendu public dans la soirée d’hier. Par conséquent, comme je vous l’ai promis, j’écrirai au président de la République ; pour lui demander d’ouvrir les frontières ».

Cela pour permettre donc « l’entrée et la sortie du reste des personnes bloquées et de notre communauté dans leur patrie ». De plus, ajoute le parlementaire dans son communiqué, « nous sommes prêts à respecter toutes les mesures de sécurité ; requises à l’entrée dans le pays ». Ainsi, Noureddine Belmeddah réitère son engagement pris la veille du Conseil des ministres.

https://www.facebook.com/904600786236072/photos/a.923239104372240/3683696451659811/?type=3

Belmeddah en quette de l’ouverture des frontières  

Pour rappel, à la date du 29 août, avant-hier en l’occurrence, Noureddine Belmeddah a assuré que dans le cas où nulle « décision n’est prise demain au Conseil des ministres ; concernant la réouverture des frontières ; je saisirai le Président de la République ; pour le solliciter » d’intervenir sur ce registre. Celui-ci préoccupe hautement de larges pans ; des ressortissants algériens dans le monde.

À la mi-août, l’élu à l’Assemblée nationale (APN) a en fait lancé un appel au gouvernement algérien ; l’invitant à revoir sa position sur les frontières. Le représentant de notre diaspora a ainsi réclamé d’ouvrir les frontières nationales pour accueillir les Algériens résidant à l’étranger ; et dont beaucoup sont accoutumés à rentrer au bercail régulièrement.

Les émigrés algériens, du moins ceux présents sur la page Facebook de leur élu, placent de grands espoirs ; dans l’action envisagée par Belmeddah. Les prochains jours nous apprendront alors l’envoi de la correspondance ; et l’issue qu’elle aura une fois parvenue dans les mains de son récepteur. D’ici là, aucune entrée ni sortie, via des dessertes ou vols commerciaux, du territoire national n’est possible.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes