AccueilGuide VoyagesOuverture des frontières en Algérie : Qui sera soumis à une quarantaine...

Ouverture des frontières en Algérie : Qui sera soumis à une quarantaine ?

Algérie – Le professeur Ryad Mahyaoui a mis le point sur la liste des pays à risque dont les voyageurs arrivant sur le territoire national, seront soumis à un confinement (quarantaine) obligatoire à l’ouverture des frontières nationales. 

En effet, une mise en quarantaine obligatoire est prévue pour les passagers en provenance de certains pays, une fois que l’ouverture des frontières de l’Algérie soit intervenue. C’est ce qu’a déclaré le professeur Ryad Mahyaoui. Il s’est exprimé dans un entretien au média spécialisé Visa Algérie, paru vendredi 14 mai 2021.

L’interviewé a abordé plusieurs points en rapport avec le déverrouillage des frontières nationales. Ainsi, le membre du Comité scientifique a mis en lumière les pays à risque. Les voyageurs provenant de ceux-ci seront assujettis à une mise en quarantaine. Cela, dès leur arrivée sur le sol algérien. À ce sujet, Ryad Mahyaoui a évoqué quelques pays.

Il est question, notamment, des états connaissant une propagation de la souche mutante de la Covid-19. De ce fait, le spécialiste a cité en premier lieu l’Inde. Cette dernière vit une situation sanitaire dramatique. L’État fait face à une flambée de cas et de décès. C’est en conséquence à la propagation du variant indien.

Les passagers concernés par le confinement obligatoire : plus de détails

Figurent également dans la liste, l’Afrique du Sud et le Brésil, poursuit le même orateur. Il est à noter que les variants sud-africain et brésilien sont très contagieux en comparaison avec le virus classique. Les nouvelles souches alimentent, en effet, une recrudescence des cas dans plusieurs régions.

D’après la même source, les pays limitrophes, frontaliers des états susmentionnés, seront également concernés par cette restriction. Alors, l’accès au territoire national, en provenance de ces pays, est conditionné par un confinement obligatoire, ajoute le professeur. Ce sera au même titre que les voyageurs passant par les pays de transit.

C’est ce que affirme la même source en citant le Qatar à titre d’illustration. Pour rappel, le Comité scientifique a recommandé l’ouverture des frontières et la reprise des vols en Algérie. Cette décision tend à permettre aux ressortissants algériens et étrangers de pouvoir rentrer en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes