Voyageurs Algériens

Ouverture des frontières en Algérie : Samir Chaabna garde espoir

0
frontières algérie samir chaabna
S'abonner :

Algérie – Le député de l’émigration, Samir Chaabna, a adressé un message «d’espoir» à la communauté nationale établie à l’étranger, dont une très large partie attend, parfois dans la détresse, l’ouverture des frontières pour rejoindre leurs familles et proches en Algérie.  

Apparemment, les signaux d’alerte envoyés par de nombreux membres de la communauté nationale à l’étranger, persuadent leurs représentants à l’Assemblée nationale (APN) d’essayer de peser de leur poids. Cela en faveur de l’ouverture des frontières de l’Algérie que beaucoup de leurs électeurs attendent impatiemment, et c’est après les diverses sorties publiques de Noureddine Belmeddah, qui a même tenté une lettre officielle en direction du président Tebboune, que Samir Chaabna a joint ensuite le pas à son confrère.

Telle démarche pour, parait-il, prêter main forte ; à tous ceux qui militent pour que cessent les péripéties des ressortissants algériens. Ces derniers sont bloqués un peu partout dans le monde. «Mes frères et sœurs, la décision d’ouvrir les frontières revient de droit aux hautes autorités du pays» ; écrit alors l’ancien animateur de l’ENTV, le 11 septembre, sur sa page Facebook.

Ainsi, «j’ai transmis cette préoccupation légitime ; et logique aux pouvoirs publics ; depuis un certain temps, ajoute-t-il. Juste, pour rappel, je me trouve en Algérie ; depuis le début de l’épidémie du coronavirus ; et suis en fait en contact direct et continu avec les autorités concernées».

Une réouverture dans pas longtemps ? 

Le député poursuit et souligne : «Nous espérons que les frontières aériennes et maritimes rouvrent dans l’avenir proche». C’est en tout cas ce pourquoi Samir Chaabna dit œuvrer. La réouverture, toujours selon lui, «servira, à la fois, l’intérêt de la communauté ; et celui de l’économie nationale». L’élu, pour la circonscription de Marseille, affirme donc viser la réunion des «familles qui ont été touchées, par cette épidémie horrible, depuis longtemps».

En revanche, Chaabna a tenu à faire remarquer que «l’ouverture des frontières terrestres ; aériennes et maritimes ne signifie pas que nous voulons mettre en danger ; la situation sanitaire nationale. La communauté s’est pleinement engagée à remplir toutes les conditions ; instructions et mesures sanitaires préventives ; qui sont nécessaires avant et pendant l’entrée sur le territoire national».

خاص بمهاجرين أخواني أخواتي بالنسبة لقرار فتح الحدود ، يعود ذلك لسلطات البلد نقلنا و الله يعلم هذا الانشغال الشرعي و…

Publiée par Samir Chaabna sur Vendredi 11 septembre 2020

Article recommandé :  Air France prépare son programme de vols vers l’Algérie et le Maroc

France : Marche blanche en hommage à un Algérien assassiné

Article précédent

Ouverture des frontières en Algérie : Faut-il attendre zéro nouveau cas du Covid-19 ?

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.