Numidia Lezoul, Rifka et Stanley en prison : les familles des influenceurs réagissent au report du jugement

People – Dans cette édition, Dzair Daily expose pour vous la réaction de l’entourage de Numidia Lezoul, Rifka et Stanley suite au report de l’audience pour la troisième fois consécutive. Rendez-vous vite ci-dessous pour plus de détails à ce sujet.

Après plus de quatre mois du début de l’enquête, l’affaire de Future Gate continue à faire couler beaucoup d’encre. En effet, le tribunal correctionnel de Dar El Beida a décidé, hier, de repousser le procès de l’affaire d’escroquerie des étudiants. Et ce pour la troisième fois consécutive. Ainsi, les influenceurs impliqués dans cette affaire, à savoir, Numidia Lezoul, Rifka et Stanley demeureront en prison encore deux semaines, en attendant la tenue de leur jugement.

Effectivement, la décision du jugement des stars de la Toile DZ était attendue ce jeudi. Les familles et les fans des instagrameurs guettaient avec impatience la décision finale. Toutefois, l’instance juridique chargée de l’affaire a décidé autrement. Elle a ajourné le procès. Celui-ci aura lieu le 9 juin 2022. Cela en raison de l’absence de la maman du principal accusé, dénommée A.Souad, qui est hospitalisée.

La décision du tribunal correctionnel a fortement déplu à l’entourage proche des vidéastes Web emprisonnés. Déçues, les familles, Lezoul, Boudjemline et Aberkane n’ont pas manqué de manifester leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Commençons tout d’abord par le cadet de Numidia qui a exprimé ouvertement sa déception.

Report du  procés de l’affaire Future Gate : les familles des influenceurs en colére

« Je suis gravement déçu, je vous jure », a-t-il inscrit. Pour faire savoir son angoisse, le frère de la jolie kabyle a ajouté un émoji de cœur brisé. À son tour, la frangine de Stanley a affiché son indignation sur son compte Instagram. « Jusqu’à quand ? », s’est interrogée la jeune femme. Une question rhétorique qui reflète, effectivement, l’ire de la sœur de la vedette de « Timoucha ».

De son côté, Rochdi Boudjemline s’est montré mécontent quant au repoussement de l’audience. Le frère de Rifka a tenu à faire part de sa colère à travers un fond musical assez révoltant. Comme pour dénoncer « l’injustice » que subit son aîné, Farouk Boudjemline ainsi que ses homologues.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes