Karim Benzema : le Franco-Algérien condamné à un an de prison avec sursis

Foot – Le footballeur franco-algérien, Karim Benzema, vient d’être condamné par la justice française à une peine d’un (01) an de prison avec sursis. Dzair Daily vous expose les détails de l’affaire, ce mercredi 24 novembre 2021.

L’affaire qui a agité le monde footballistique arrive à sa fin ! La justice française a déclaré le joueur tricolore coupable de complicité de tentative de chantage sur son ancien coéquipier, Mathieu Valbuena. Le footballeur franco-algérien, Karim Benzema a écopé d’une peine d’une année de prison avec sursis et d’une amende de 75.000 euros. On vous en dit plus dans les lignes qui suivent.

L’attaquant est enfin fixé sur son sort ! Effectivement, le tribunal correctionnel de Versailles a rendu ce mercredi 24 novembre son verdict. Cela, dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Et ce, six (06) ans après l’ouverture de l’enquête. Le Madrilène est bel et bien coupable, selon la cour d’assise, de complicité de tentative de chantage vis-à-vis du milieu de terrain de l’Olympiakos. Ce dernier a été victime d’un chantage autour d’une vidéo intime.

« Karim Benzema s’est personnellement impliqué avec insistance pour tenter de convaincre Mathieu Valbuena de rencontrer son homme de confiance », a précisé le tribunal. Il s’agit de toute façon de ce que rapporte le média spécialisé L’Équipe. Il sied de mentionner que le parquet avait requis dix (10) mois de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende. Cela, durant le mois d’octobre.

Les déclarations des avocats de Karim Benzema

De leur côté, les avocats de Karim Benzema se sont manifestés. Ils ont, en effet, annoncé que l’attaquant des Bleus a fait appel du jugement. Ils ont trouvé que le verdict est « sévère et injuste ». « Nous irons en appel parce que Karim Benzema sera innocenté dans cette affaire et il sera innocenté par la cour d’appel », a ajouté son avocat. C’est selon la même source médiatique.

Outre le sportif de 33 ans, les noms de quatre (04) autres hommes figurent dans cette affaire. On parle effectivement de Karim Zenati, Axel Angot, Mustapha Zouaoui et Younes Houass. Ledit tribunal a prononcé des peines oscillant entre 18 mois de prison avec sursis et 2 ans et demi d’emprisonnement ferme. Il s’agit là aussi de ce que rapporte le média français susvisé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes