7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileInstallation de l'usine Fiat en Algérie : le ministère de l'Industrie fait...

Installation de l’usine Fiat en Algérie : le ministère de l’Industrie fait le point

Publié le

- Publicité -

Automobile – Le ministère de l’Industrie a levé le voile, ce jeudi 9 février 2023, sur les nouvelles étapes franchies avant le lancement officiel de l’usine Fiat en Algérie. On vous dit tout dans les lignes qui suivent. 

Après l’annonce de l’accord entre le ministère de l’Industrie et la marque italienne, Fiat, pour la construction d’une usine en Algérie, les Algériens s’interrogent sur étapes franchies avant la concrétisation de ce projet. La réponse nous a été livrée, ce jeudi, par un communiqué publié par le département ministériel d’Ahmed Zeghdar sur Facebook. 

Ce document nous informe d’une nouvelle rencontre entre le premier responsable du secteur avec un représentant officiel du groupe Stellantis. En effet, le responsable a reçu, hier au siège du ministère, Samir Cherfan.

- Publicité -

Il s’agit du Directeur de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe italien. Ce dernier a paraphé un accord avec les autorités algériennes. Et ce, afin de construire une usine pour la production de véhicules de la marque Fiat dans notre pays. 

Lors de l’entretien, les deux parties ont fait le point sur l’avancement du projet de construction automobile. Cela par la filiale du groupe Stellantis. Selon la même source, le représentant du constructeur italien a présenté les étapes du projet. Celles qui ont été concrétisées et celles qui sont en cours de réalisation. 

Algérie : du nouveau dans le dossier Fiat 

Par ailleurs, les deux responsables ont notamment discuté des moyens d’accélération du projet. Ce dernier est situé dans la région de Tafraoui à Oran, sur une superficie de 40 hectares. À cet égard, le ministre de l’Industrie a renouvelé son engagement. Il s’engage à accompagner le partenaire italien dans la concrétisation des différentes phases du projet. 

- Publicité -

Le même document a indiqué qu’une équipe d’experts appartenant à la firme italienne examine actuellement l’avancement du projet. Elle recherche et identifie les fournisseurs et sous-traitants potentiels. Ces derniers s’occuperont, en outre, de la fourniture des pièces. Celles permettant alors d’atteindre les objectifs d’intégration au niveau de la nouvelle usine.  

Pour rappel, le wali d’Oran, Said Sayoud, a présidé, lundi 6 février dernier, une réunion pour accompagner l’ouverture de l’usine du constructeur italien en Algérie. À l’issue de cette rencontre, une commission a été donc créée à cet effet.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -