14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation des voitures d’occasion en Algérie : prix de quelques modèles en...

Importation des voitures d’occasion en Algérie : prix de quelques modèles en France

Publié le

- Publicité -

Automobile – Après l’entrée en vigueur de la décision d’importer des voitures d’occasion en Algérie, de nombreux acheteurs potentiels s’interrogent sur les prix de ces modèles en France. Dzair Daily vous propose dans ce numéro du 2 mars 2023 un tour d’horizon des tarifs appliqués sur le marché français. 

Après une attente qui a duré plusieurs années, la bonne nouvelle est enfin tombée cette semaine. Les Algériens pourront désormais importer des voitures d’occasion en Algérie depuis l’étranger, notamment la France, mais à quel prix ? Certainement, c’est la question que se posent de nombreuses personnes intéressées par cette opération. 

En effet, les textes d’applications qui vont régir cette opération ont été publiés dans le Journal officiel n° 11 du 22 février dernier. Le Premier ministre, Aïmen Benabderrahmane, a signé le décret exécutif. Ce dernier fixe l’ensemble des procédures et des conditions régissant l’importation des véhicules de moins de trois (3) ans. Les Algériens pourront donc importer ces véhicules d’occasions.

- Publicité -

Il faut dire que ce projet tient en haleine les DZ qui s’impatientent à l’idée d’acquérir des engins à quatre roues. À cet égard, le quotidien arabophone Ennahar a consulté les prix des véhicules de moins de 3 ans sur un site de référence en France. Par ailleurs, le choix du marché français s’impose. Et cela, par le fait que la majorité des voitures importées par les Algériens proviennent de ce pays. 

Voitures d’occasions : les tarifs appliqués actuellement en France 

Ainsi, le susdit média a donné les prix en euro et en dinars algérien avec le taux de change actuel sur le marché parallèle, soit 1 euro contre 220 DA. Effectivement, les futurs acheteurs ne pourront pas acquérir les devises nécessaires pour payer ces véhicules auprès des banques. Ils devraient alors solliciter le marché noir. Même si cette opération est illégale sur le plan législatif. 

D’abord, nous commençons par la Renault Clio VR S Line datant de 2021. Celle-ci est exposée au prix de 22.490 euros, soit l’équivalent de 484 millions de centimes. Toujours avec la gamme du même constructeur français, la Renault Clio 5 immatriculée en 2021 est proposée au prix de 15.200 euros, soit 334 millions de centimes. 

- Publicité -

Dans ce cadre, notre source a également mentionné une Mégane 4 immatriculée en 2020. La valeur de ce véhicule s’élève à 16.700 euros, soit 367 millions de centimes. Si l’on se fie au taux actuel de change sur le marché parallèle.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -