Automobile

Importation de voitures neuves en Algérie : Les prix vont flamber ?

1
importation voitures Algérie prix
S'abonner :

Algérie – Le prix des voitures neuves d’importation sera élevé, étant donné les conditions rigoureuses instaurées par le Cahier des charges, paru au journal officiel

En effet, les conditions d’importation de voitures neuves sont enfin révélées dans le récent journal officiel. Ainsi, les concessionnaires seront soumises à des normes européennes, les prix des voitures neuves d’importation en Algérie vont sûrement grimper, rapporte le site Echoroukonline. 

Publié le 19 août 2020 dans le Journal Officiel n°49 de la République Algérienne. Les conditions requises pour l’importation de voitures neuves en Algérie sont rigoureuses. Selon Youssef Nabach, président de l’association des concessionnaires automobiles; le cahier des charges comporte des conditions strictes; pour garantir l’importation de véhicules de très bonne qualité. 

Ainsi, ces derniers doivent répondre à des normes de sécurités européennes ce qui augmentera considérablement leur prix. Parmi les modalités que cite le journal officiel; nous notons la présence obligatoire de quatre (4) airbags à l’intérieur du véhicule, ainsi qu’un limitateur de vitesse. Ce dernier consiste à réduire instantanément la vitesse quand le véhicule roule à grande échelle. De ce fait, ces options visent à préserver la santé du conducteur, note la même source.

Les concessionnaires automobiles ne doivent disposer que d’une seule licence d’importation 

En effet, pour les concessionnaires et toute personne souhaitant investir dans le domaine de l’importation de voitures; des conditions sont nécessaires. Ainsi, selon le récent cahier des charges, conformément à l’article 4, les concessionnaires automobiles n’ont le droit de disposer que d’une seule licence; qu’ils doivent acquérir au préalable chez le ministère de l’Industrie.

Pour ce qui est de l’importateur, celui-ci, doit représenter deux marques de voitures uniquement. Notons de ce fait, que la date de validité de la licence est de 12 mois, renouvelable dans un délai ne dépassant pas 6 mois, indique Echorouk.

En sus, le  président de l’association des concessionnaires automobiles; Youssef Nebbache s’est montré quelque peu sceptique quant à la réforme qui concerne les salles d’expositions. Ainsi, les concessionnaires sont dans l’obligation de disposer de salles de pas moins de 1000 mètres carré; tandis que les salles d’expositions sont fixées à 6000 mètres carrés. Par conséquent, cette condition risque d’impacter négativement sur le prix des locaux, qui seront de plus en plus élevés, vu l’affluence du nombre de l’achat, rapporte la même source.

Article recommandé :  Algérie : Que dit la loi sur l’achat de voitures d'occasion trafiquées ?

Air Algérie : Des compagnies low-cost concurrentes financées par l’Ansej ?

Article précédent

Algérie : Salima Souakri brille avec la tenue traditionnelle des Touaregs

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Le terme limitateur n’existe pas en français, il s’agit plutôt d’un limiteur de vitesse.

Comments are closed.