Importation et construction automobile en Algérie : Le point sur la situation

Algérie – Toutes les informations relatives à l’avancement des dossiers d’importation et de construction automobile en Algérie, mais aussi les dates des premières importations viennent d’être divulguées.

En effet, l’ensemble des citoyens sont dans l’attente d’informations sur l’avancement des dossiers d’importation et de construction automobile en Algérie, mais aussi les prévisions sur les éventuelles dates de réception des premières importations, selon le quotidien francophone El Watan.

Dans le détail, les autorités compétentes n‘ont jusque-là toujours pas divulgué les noms des concessionnaires susceptibles d’importer les véhicules neufs en Algérie. Notant que le ministère de l’Industrie a déjà accordé quatre licences provisoires à des entreprises pour entamer l’importation des voitures; trois autres licences ont notamment été accordées à des concessionnaires locaux. De plus, deux dossiers ont été retenus pour la construction automobile en Algérie.

Ainsi, en plus des dix (10) dossiers étudiés par le Comité technique interministériel pour la délivrance des premières licences; dix-sept (17) autres ont été examinés pour l’octroi des trois (03) agréments supplémentaires. Lesdites licences provisoires vont permettre aux concessionnaires concernés par l’importation des voitures; de procéder à l’obtention des agréments définitifs. Ceci, afin d’entamer l’importation, conformément aux lois en vigueur.

Les dates des premières importations en Algérie

Il est à noter que l’opinion publique attend à ce jour l’annonce des noms des concessionnaires et opérateurs agréés. Mais aussi, de rendre public les dates prévues pour les premières importations. Ceci, dans le but de donner un nouveau souffle au marché de l’automobile en Algérie. Ce dernier, qui est resté sans approvisionnement en véhicules neufs depuis le mois de mars dernier.

Ceci dit, d’après les clauses du cahier de charges; un comité doit s’assurer de la conformité des équipements et installations des concessionnaires; avant de leur permettre de procéder à l’importation. Ce qui indique que l’arrivée des premières importations ne va pas se faire avant le début du deuxième semestre de l’année en cours, selon la même source sus-citée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes