24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
dimanche, 14 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieImmobilierImmobilier Algérie : baisse du prix des loyers des logements de 20...

Immobilier Algérie : baisse du prix des loyers des logements de 20 %

Publié le

- Publicité -

Immobilier – Le président de la Fédération nationale des agences immobilières (FNAI), Noureddine Manasri, a annoncé une baisse enregistrée, quant au prix des loyers en Algérie, avec un taux de 20 %. On vous apporte plus d’éclaircissements, ce 24 août 2021.

En effet, Noureddine Manasri qui n’est autre que le président de la Fédération nationale des agences immobilières s’est manifesté. Il a formulé au journal arabophone Echorouk, qu’un grand effondrement des prix a touché le secteur de l’immobilier en Algérie, notamment les loyers. Cela, avec un taux de 20 %. C’est de toute manière ce que rapporte le média susvisé dans son édition de ce lundi.

Effectivement, le patron de la FNAI a fait état d’une chute drastique des prix des biens fonciers destinés à la location. Jusqu’au mois d’août, une baisse de valeur des loyers de 20 % a été constatée. Pour ce qui est de la location des grandes propriétés, le même locuteur a indiqué une baisse de 50 % des prix. Il s’agit de ce que mentionne la source médiatique sus-citée.

- Publicité -

Dans le même sillage, Noureddine Manasri est revenu sur le volume des actes de vente formalisés des biens immobiliers durant la dernière période. À ce titre, l’orateur a fait état d’une stagnation des ventes de 100%. Cela, pendant les 18 derniers mois. C’est-à-dire depuis le début de la pandémie de la Covid-19. C’est toujours selon le même média généraliste.

Immobilier en Algérie : les raisons de la baisse vues par Noureddine Manasri

D’autre part, l’intervenant n’a pas omis d’énumérer les paramètres de cette logique baissière caractérisant le marché à l’heure actuelle. Selon Manasri, cette fluctuation est due premièrement à la pandémie du coronavirus et la crise sanitaire. Cette dernière a pénalisé la demande et a entraîné une stagnation des investissements. Il a cité, par la suite, l’arrêt brutal du trafic aérien et maritime.

Ainsi, les paramètres indiqués plus haut ont fortement freiné les transactions commerciales du marché immobilier. Toutefois, le responsable prévoit une poussée relative des prix. Cela, dès l’ouverture totale des frontières et la reprise sociale à partir du 21 septembre prochain.

- Publicité -

« Nous avancerons nos pronostics sur le marché immobilier, à compter du 20 octobre 2021 », a déclaré le responsable. Dans deux mois, « La vision générale en matière des prix commencera à s’éclaircir », a-t-il ajouté. Il s’agit toujours des déclarations du président de la FNAI faites au média susmentionné.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -