9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
mercredi, 28 février 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéL’histoire incroyable d’une femme algérienne injustement recherchée par Interpol

L’histoire incroyable d’une femme algérienne injustement recherchée par Interpol

Publié le

- Publicité -

Actualité – Dans cette nouvelle édition du lundi 27 février 2023, Dzair Daily rapporte pour vous tout ce que vous devez savoir sur l’histoire d’une femme algérienne injustement recherchée par Interpol. 

Une histoire assez compliquée ! Une jeune femme franco-algérienne a été injustement recherchée, pendant des années, par Interpol. Il s’agit là d’une information que rapporte le journal quotidien français, Le Parisien, dans son numéro du samedi. Pour plus de détails sur cette affaire, nous vous invitons à lire les lignes qui suivent. 

En effet, une mère franco-algérienne a fait l’objet d’une notice rouge de la part de l’Organisation internationale de police criminelle, Interpol. Répondant au nom de Nora, âgée de 51 ans, cette citoyenne française a été injustement recherchée pendant dix (10) ans. Une mesure qui lui a longtemps gâché la vie. 

- Publicité -

Au fait, tout a commencé en 2010. C’était durant la période où la principale concernée se séparait de son mari, Abdelhalim. Celle-ci a ensuite obtenu la garde de ses enfants avec un droit de visite pour leur père. Ce dernier a notamment eu droit à la moitié des vacances.  Mais l’ex-époux en a décidé autrement. 

Dans le détail, il a pris la décision de se rendre en Algérie emmenant ses deux (2) enfants avec lui pour y vivre. Une décision que Nora a totalement rejetée en décidant de le poursuivre afin de les récupérer. 

Une Algérienne recherchée par Interpol : voici les détails de cette histoire

Comme nous l’avons cité plus haut, Nora s’est rendue en Algérie pour récupérer ses enfants. Dès son retour en France, elle décide de rencontrer le juge pour prendre des procédures judiciaires contre son ancien mari. Furieux de la décision, ce dernier décide à son tour d’accuser sa femme d’enlèvement et de détournement de mineur. 

- Publicité -

Selon les précisions de la susdite source médiatique, cette franco-algérienne a été condamnée par contumace à 20 ans de prison. Elle a reçu notamment une notice rouge délivrée par Interpol. En 2021, Nora tente de changer les choses.

Au fait, elle décide de réclamer et de lutter contre cette décision. Selon ses dires, cette dernière lui a gâché la vie. « La peur de me faire arrêter ne me quittera jamais », a-t-elle affirmé. En octobre 2022, la commission de contrôle des fichiers d’Interpol a décidé d’annuler la notice rouge.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -