21.1 C
Alger
21.1 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieGrippe aviaire H5N8 en Algérie : Le foyer détecté « a été...

Grippe aviaire H5N8 en Algérie : Le foyer détecté « a été éteint »

Publié le

- Publicité -

Algérie – Suite à la détection d’un élevage de volailles atteint de la grippe aviaire, dans une ville à l’est de l’Algérie, les autorités ministérielles ont déclaré qu’après avoir pris les mesures nécessaires, le foyer a été éteint.

Cette semaine, nous apprenions dans un communiqué publié par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) qu’un foyer de grippe aviaire a été détecté dans une ferme avicole dans la commune d’Ain Fakroun, située dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, dans l’est de l’Algérie.

C’est suite à l’apparition des symptômes suggestifs à la grippe aviaire au sein d’un élevage de poules pondeuses de 29 semaines, que des analyses ont été faites par les services vétérinaires sur un échantillon de poules mortes. Cela a constitué une confirmation précise de la cause des décès de ces volailles.

- Publicité -

Grippe aviaire en Algérie : Le foyer « éteint »

En effet, c’est le directeur des services vétérinaires, Ahmed Chawki Karim Boughalem qui a affirmé dans un rapport publié dans le communiqué de l’OIE, que c’était bel et bien un virus de grippe aviaire qui a touché cette exploitation à Ain Fakroun; un virus causé par la souche de sous-type H5N8 qui est doté d’un caractère « fortement pathogène » pour les oiseaux qu’ils soient sauvages ou domestiques.

Cependant, le ministère de l’Agriculture et du développement rural, vient d’assurer les nombreux éleveurs avicoles de la région; qui étaient fortement inquiets du sort de leurs élevages, que ledit foyer est jugé, à présent, comme étant « éteint ».

Les mesures prises pour venir à bout du foyer de grippe aviaire

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, a indiqué dans son communiqué qu’après la mort de 50.000 poules pondeuses à Ain Fakroun, les services vétérinaires ont dû prendre toutes les mesures nécessaires afin d’éviter la propagation du virus sans les autres élevages.

- Publicité -

Il par ailleurs souligné, que les services vétérinaires ont dû donc entreprendre « la destruction d’environ 2.000 sujets restants au niveau de la ferme ».

| Lire aussi : Grippe aviaire H5N8 en Algérie : Un foyer découvert (OIE)

Il a en outre expliqué qu’une opération d’exécution et une procédure de désinfection a été enclenchée dans le foyer où a été découvert le virus. « Le foyer de la maladie est considéré comme éteint, alors qu’une prospection des élevages des alentours de l’exploitation touchée n’a révélé aucun autre foyer »; a-t-il révélé.

Des consignes adressées par le ministère

Toutefois, malgré l’éradication du foyer mère, le ministre a indiqué que des consignes ont été adressées à un bon nombre d’inspections vétérinaires sur l’ensemble du territoire national pour faire plusieurs recherches. Et cela, afin de trouver de potentielles exploitations avicoles portant le virus de la grippe aviaire H5N8 en Algérie.

Pour conclure, le ministère a indiqué dans le même communiqué que ce virus a été auparavant découvert dans approximativement 15 pays; en Europe et en Afrique, en précisant que « le virus H5N8 ne se transmet pas à l’homme ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -