AccueilScoop et PeopleFuture Gate : Numidia Lezoul, Stanley et Rifka devant le juge à...

Future Gate : Numidia Lezoul, Stanley et Rifka devant le juge à cette date

Justice – La date du procès concernant l’affaire de la société Future Gate, dans laquelle Numidia Lezoul, Stanley et Rifka sont impliqués, est reportée pour un nouvel ordre. Dans le numéro du 26 juillet 2022, nous vous dévoilons, ci-dessous, tous les détails quant à ce sujet.  

Entraînés dans l’affaire d’escroquerie Future Gate, les influenceurs Numidia Lezoul, Stanley et Rifka devront se présenter devant le juge à une date ultérieure. Dans le détail, Ennahar a relaté que la cinquième chambre de la Cour d’appel d’Alger a reporté le dossier au mardi 02 août 2022.

Comme vous le savez, celui-ci comprend l’arnaque des étudiants algériens désirant poursuivre leurs études à l’étranger. Et ce, par le biais des deux agences fictives : Future Gate et VyKlyK. Une affaire dans laquelle 13 personnes ont été mêlées. À leurs têtes, les célébrités suscitées et Ines Abdelli qui a été jugée au Tribunal correctionnel de Dar El Beïda.

Et pour cause, cette dernière est mineure. À titre de précision, le juge a prononcé une amende de 100.000 dinars contre l’actrice en question. En plus du responsable de l’agence Oussama et son assistante Lina, il y a aussi le propriétaire d’une agence de tourisme et de voyage. À savoir B.Mohamed Amine.

Il ne faut pas oublier que la mère du premier accusé, Oussama, l’ancienne parlementaire, est également impliquée. Sachant que le Tribunal a prononcé à l’égard des accusés des peines variant entre un (01) et huit (08) ans de prison. Selon le média Ennahar, ces derniers accusés, T.Najet et A.Souad devront à nouveau faire face aux mêmes accusations.

Future Gate : la suite de l’affaire des influenceurs

Pour rappel, les accusations englobent le blanchiment d’argent en s’appuyant sur les facilités accordées dans le cadre d’une bande organisée. En sus, le délit de violation de la législation et de la réglementation concernant les changes. Mais aussi les transmissions des capitaux de et vers l’étranger. Et ce n’est pas tout ! Il y a aussi le faux et l’usage du faux des documents bancaires et administratifs.

Selon la même source, Numidia, Stanley, Rifka, Ines Abdelli, R.Badis et B.Mohamed Amine feront face à leur implication dans l’arnaque des étudiants. Et aussi les accusations citées précédemment. Il est utile de souligner que la police a pu repérer les diverses localités de cette entreprise fictive. Notamment Alger, Annaba, et Oran. Sachant que l’office central de la lutte contre le crime organisé a, d’ores et déjà, entamé ses enquêtes, depuis mi-décembre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes