France : l’Algérienne Kahina Bahloul dans le top 40 de Forbes

France – L’islamologue algérienne, Kahina Bahloul figure désormais dans le top 40 de Forbes. Nous vous en disons plus, dans cette édition du 12 septembre 2021.

Elle est l’une des rares femmes au monde et la première en France à être devenue imam. L’Algérienne Kahina Bahloul décroche une place dans le classement des 40 femmes les plus créatives, influentes et talentueuses ayant marqué l’année par les œuvres et parcours du prestigieux magazine version française Forbes. Dzair Daily vous en dit davantage dans les lignes suivantes, ce dimanche 12 septembre 2021. 

En effet, Forbes France présente Kahina Bahloul parmi les personnages féminins qui se sont démarqués durant cette année, dans son édition de septembre. La Franco-Algérienne âgée de 42 ans a été choisie par le jury du magazine aux côtés de 39 autres femmes influentes dans différents domaines. À l’image d’une Delphine Arnault, la présidente de France télévision du numérique. Awras relate l’information. 

Kahina Bahloul s’est distinguée particulièrement des autres personnalités par la singularité de son domaine ainsi que ces travaux de recherche. Conférencière sur des sujets islamiques et cofondatrice du projet d’association culturelle « la mosquée Fatima ». Elle défend un islam libéral et spirituel tout en prônant les dialogues interreligieux.

Kahina Bahloul se dit fière de porter le nom de la reine Kahina 

En effet, Forbes la présente la jeune femme sur son magazine. La théologienne en question s’inspire de la spiritualité soufie. Elle appartient au courant réformiste de l’islam. Née en 1979, elle est la fille d’un père algérien et d’une mère française. Elle a grandi en Algérie avant d’aller en France pour y préparer un doctorat sur la pensée du poète Ibn Arabi. 

Par ailleurs, elle avait précédemment publié un livre intitulé « Mon islam, ma liberté » aux éditions Albin Michel. Dans cette œuvre, elle explique le sens de son engagement. Celui de remettre la spiritualité au cœur du religieux et montrer que les femmes ont toute leur place dans la religion. C’est toujours d’après les informations retenues à son propos. 

En outre, Kahina Bahloul se dit surtout l’héritière de la reine guerrière Kahina dont elle porte le nom. Elle avoue donc être fière de porter son nom. Elle explique que cela lui permettait de rester attachée à son identité et à ses origines et de se sentir suffisamment libre pour s’ouvrir au monde.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes