Feu de forêt : l’Algérie prend des mesures drastiques pour empêcher le pire

Algérie – L’Algérie prend des mesures drastiques afin de réduire les incendies en zones forestières (feu de forêt). Le secteur agricole se mobilise. Celui-ci établit tout un programme. Dzair Daily vous dévoile tout dans ce numéro du 30 mai 2022. 

En effet, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a annoncé hier dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le gel temporaire de la production de charbon de bois. Et ce, dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de prévention et de protection des forêts contre les incendies pour la saison estivale prochaine. Le feu de forêt en Algérie est donc la cible de cette démarche. 

En conséquence, les services forestiers ont été assignés au strict respect de la procédure précitée. Toute violation de cette instruction exposera les responsables à des sanctions. Cela conformément à la législation en vigueur. Il s’agit de ce que rapporte Echorouk

Feu de forêt : état d’alerte et plan d’urgence en Algérie pour prévenir 

Étant donné les conditions climatiques que traverse actuellement le pays, accompagnées d’une vague de chaleur pouvant déclencher des feux de forêts, le ministère, en coordination avec les organismes compétents, a mis en place un dispositif opérationnel de mobilisation globale et d’état d’alerte élevé. Il s’agit de ce qu’a indiqué le même communiqué.

D’une part, ce dispositif se traduit par une combinaison de mesures organisationnelles et opérationnelles. Au niveau central, il s’agit de l’installation du Comité National de Protection des Forêts (C.N.P.F), présidé par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural. En fait, il est composé de représentants de 13 ministères et 11 institutions nationales. 

Au niveau local, il s’agit de la mise en place de quarante 40 comités opérationnels pour coordonner les opérations et mobiliser les moyens de contrôle sur le territoire de chaque wilaya du pays. En plus d’une mise en place de 1.333 comités opérationnels communaux et 468 pour les districts ainsi qu’une formation de 2.353 comités opérationnels pour la population riveraine. 

Du point de vue opérationnel de la prévention et de la lutte contre le déclenchement des incendies, de gros moyens sont appuyés par d’importants renforts de ressources humaines et matérielles de la Protection civile, notamment les convois mobiles, dont le nombre n’a cessé d’augmenter ces dernières années. 

Une nouvelle stratégie pour lutter contre les feux de forêt durant l’été 2022

Effectivement, le directeur général des forêts, Djamel Touahria, a révélé, le 22 mai dernier, l’élaboration d’une nouvelle stratégie de lutte contre les feux de forêt. Il évoque l’ouverture imminente de plusieurs pistes forestières. Elle contribueront au succès des interventions d’extinction des incendies. 

Cette stratégie sera appliquée au niveau de toutes les wilayas. En impliquant les citoyens et les associations intéressées par la protection des richesses forestières. Et en coordination avec la Protection civile. Tout cela pour éviter le scénario qu’a connu l’Algérie l’année dernière. C’est ce qu’a révélé le responsable sur les ondes de la Radio nationale. . 

Pour conclure, le responsable a fait appel aux citoyens soucieux de la nature et des forêts, à protéger ces espaces boisés. Cela en évitant d’allumer des incendies pour épargner à l’Algérie la reproduction du scénario qu’elle a connu l’année dernière.

Enfin, en ce qui concerne la campagne nationale de reboisement, Touahria a déclaré qu’elle est en cours. Selon lui, elle a permis jusqu’à présent la plantation d’environ 800.000 arbres. Et ce, en coordination avec plusieurs associations.

Plus de 9.000 secouristes pour lutter contre les incendies de forêt

À cet égard, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a adopté une nouvelle stratégie de prévention et de lutte contre les incendies. Le plan comprend le recrutement de plus de 9.400 aides. C’est selon ce qu’avance le ministre du secteur.

Décidément, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni a supervisé l’installation de la Commission nationale de protection des forêts. À cette occasion, il a souligné que le secteur agricole a installé un « dispositif opérationnel » spécial. Sa mission consiste à prévenir des incendies pour l’année 2022. 

Cet appareil opérationnel comprend 401 tours de contrôle; 513 divisions mobiles; 63 camions-citernes d’approvisionnement en eau; et 3.261 points d’eau. Dans le cadre du même dispositif, 1.019 ateliers ont été mobilisés. Cela avec un nombre de 9.481 agents pouvant être recrutés en cas d’extrême nécessité.

Il est important de rappeler que l’an dernier, des incendies de forêt ont détruit plus de 100.000 hectares de couvert végétal au niveau de 21 Wilayas. Comme l’a expliqué le ministre. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes