Importation en Algérie : voici les produits agricoles exemptés du document Algex

Algérie – Voici la liste des produits agricoles exemptés du document Algex lors de la procédure d’importation. Dzair Daily vous donne plus de détails dans la suite de cet article du 30 mai 2022.

Certains produits agricoles en Algérie viennent d’être exemptés du document Algex lors de leur importation. Celui auparavant délivré par le ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations pour accomplir les opérations de domiciliation bancaires lors des importations. Cette mesure prendra donc effet à partir du 29 mai 2022. Et a été rendue publique via une note envoyée aux directeurs de banques et établissements financiers.

Dans le détail, les produits importés concernés par cette exemption sont les médicaments, et dispositifs médicaux. Mais aussi les intrants agricoles animaux et végétaux. Le département de l’Agriculture a informé les importateurs de la dispense de présentation du document Algex pour les produits agricoles revendus en l’état. Qu’ils soient d’origine végétale ou animale. Relate Algérie Eco.

Par ailleurs, parmi ces produits on note les plants, les produits sanitaires végétaux à usage agricole et les semences. Aussi, le matériel d’irrigation, les médicaments et produits vétérinaires.

Dans le même sillage, le ministère de l’Industrie pharmaceutique a annoncé que les produits pharmaceutiques et dispositifs médicaux font parti de ce nouveau dispositif. En outre, les importateurs ne devront plus présenter le document délivré par l’Agence nationale de la Promotion du commerce extérieur.

Suppression du documents de l’Agex : les opérateurs et agriculteurs soulagés

En plus, il faut savoir que la note de l’Abef vient éclairer les questionnements des différents services concernant les produits concernés par cette exemption de présentation du document d’Algex lors des opérations de domiciliation bancaire. Par ailleurs, le ministère a indiqué que cette mesure s’inscrit dans la stratégie intersectorielle visant à développer les filières agricoles. Et à assurer la disponibilité des matières premières aux agriculteurs.

En outre, la suppression de ce document permettra de soulager les opérateurs économiques dans leur procédures. Il faut rappeler que l’obligation d’acquérir le document d’Algex représentait une complication. Elle empêchant de fluidifier les opérations du commerce extérieur. Ainsi, les produits nécessaires à l’activité agricole et les médicaments ne subiront plus de blocages au niveau des ports et seront disponibles.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes