AccueilSociété et CultureSociétéDiabète : l’insuline va être produite en Algérie en 2023

Diabète : l’insuline va être produite en Algérie en 2023

Santé – La PDG du groupe pharmaceutique Saidal a déclaré que son complexe produira de l’insuline (utilisée dans le traitement du diabète) en Algérie dès le début de l’année 2023. Dzair Daily vous en dit davantage dans la suite de cet article du 21 décembre 2022.

C’est sur les ondes de la Chaîne 1 de la radio nationale que la PDG de Saidal a fait part de la nouvelle. Fatoum Akacem a déclaré que l’insuline, indispensable pour traiter le diabète, sera produite en Algérie dès le premier trimestre 2023. La même responsable a également indiqué que le processus de production se fera au niveau de l’unité de production pharmaceutique de Constantine.

Dans le détail, l’unité de production sus-citée devrait produire un million d’unités par an d’insuline. Sachant que cette production devrait servir à approvisionner le marché algérien, mais pas que. L’interviewée n’entend pas se contenter du marché local, et souhaite renforcer la présence de Saidal en Afrique. Et ce, en application des directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

En effet, le président algérien espère créer une association avec les pays africains dans le secteur de l’industrie pharmaceutique. Le groupe Saidal, de son côté, considère que le marché africain présente le plus d’opportunités par rapport aux autres marchés. Car il est dans une phase de croissance et de développement accrue. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien d’information généraliste Ennahar.

Santé : Voici le nombre de diabétiques en Algérie

Il faut savoir que le lancement de la production locale d’insuline vient à point nommé. Particulièrement avec le nombre croissant de personnes diabétiques en Algérie. On dénombre ainsi plus de 4 millions d’Algériens atteints de cette maladie chronique. Notons que cette dernière est caractérisée par un défaut de sécrétion d’insuline par le pancréas.

Les patients atteints de diabète sont donc obligés de s’injecter des doses d’insuline, dont leur corps fait défaut, afin de réguler leur taux de sucre dans le sang. Il faut savoir aussi que cette maladie peut entraîner des complications, notamment chez les sujets les plus fragiles, comme les personnes âgées ou en surpoids. Il est donc nécessaire de se prémunir de cette maladie, et cela commence par une bonne hygiène alimentaire entre autres.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici