15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileCrédit pour l’achat de voiture par facilité en Algérie : la CNOS...

Crédit pour l’achat de voiture par facilité en Algérie : la CNOS dévoile les conditions d’accès

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les conditions d’octroi d’un crédit d’achat de voiture par facilité auprès de la CNOS ont été dévoilées. L’équipe de Dzair Daily vous rapporte tous les détails à ce sujet, dans la suite de ce numéro du dimanche 5 février 2023. 

En effet, la Commission Nationale des Œuvres Sociales des travailleurs de l’Éducation (CNOS) a dévoilé les conditions requises pour l’octroi d’un crédit pour l’achat de voiture par facilité en Algérie. Tous les détails sont à découvrir dans les quelques lignes qui suivent. 

À l’approche de la date d’importation des voitures et le retour de l’industrie automobile en Algérie, la CNOS a levé le voile sur les conditions pour les employés du secteur qui souhaitent bénéficier d’un prêt pour acheter une nouvelle voiture. En effet, payer sa voiture par tranche, facilite la vie des travailleurs. 

- Publicité -

Dans ce contexte, le président de la CNOS a fait savoir que les demandes sont classées dans un ordre différentiel. Ainsi que par priorité selon la situation familiale. Par exemple, les couples mariés avec enfants sont prioritaires. Suivis par les célibataires puis les personnes qui n’ont pas bénéficié auparavant d’un crédit pour l’achat d’une voiture. Le quotidien arabophone Echorouk rapporte l’information. 

voici les conditions de la CNOS pour l’octroi d’un crédit pour l’achat de voiture

Au fait, les employés du secteur ont été divisés sur trois catégories différentes. Et ce, afin d’étendre le bénéfice d’un crédit pour l’achat de voiture par facilité au plus grand nombre des travailleurs. La première s’agit des salariés qui ont plus de 20 ans d’expérience professionnelle. La deuxième concerne ceux qui ont une expérience allant de 11 à 20 ans. Tandis que la troisième est celle des employés ayant moins de 6 ans de travail. 

Alors que la valeur du prêt est passée de 50 à 100 millions de centimes, la CNOS a décidé de prélever 33 % du salaire mensuel du concerné. Seule condition que le prêt soit remboursé en quatre ans et deux mois. Soit, l’équivalent de 50 moins. Soulignant que les bénéficiaires doivent travailler 50 mois avant de prendre leur retraite pour rembourser le crédit.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -