4.9 C
Alger
4.9 C
Alger
samedi, 2 mars 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation voitures en Algérie : une bonne nouvelle concernant les autorisations est...

Importation voitures en Algérie : une bonne nouvelle concernant les autorisations est annoncée

Publié le

- Publicité -

Automobile – Une lueur d’espoir apparaît suite aux récentes mesures prises dans le dossier relatif à l’octroi des autorisations d’importation de voitures en Algérie par les concessionnaires, eux qui faisaient face à des années de disette. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent. 

Le secteur automobile a longtemps été en proie à un scénario de récession qu’est venue amplifier la pandémie liée au nouveau coronavirus. Mais ce temps est désormais révolu. Aujourd’hui, le marché peut rêver d’une transition positive. En introduisant plus de souplesse et de réalisme dans les règles de délivrance des autorisations d’importation de voitures neuves en Algérie, les autorités semblent en effet bien parties pour raviver ce dernier. 

Sur instruction du ministère de l’Industrie et des Mines (MIM), la commission technique interministérielle s’affaire, pour sa part, à sa tâche avec énergie. Une mission qui, faut-il le rappeler, porte sur l’étude des dossiers des opérateurs économiques désireux d’exercer dans le monde de la concession automobile. De quoi permettre une avancée tout à fait importante à l’exercice de l’activité de concessionnaires. 

- Publicité -

Délivrance des agréments pour l’activité de concessionnaires : le coup d’accélérateur ! 

Récemment, le dossier des fameux sésames donnant droit à la susdite occupation a été relancé. Plusieurs autorisations préalables ont ainsi été attribuées, en attendant le dépôt des dossiers requis pour l’obtention de l’agrément définitif. Il s’agit là de ce que rapporte le média francophone spécialisé dans l’automobile Auto News Dz.

L’information que nous reprenons pour vous, ce dimanche 5 février 2023, paraît dans son édition d’hier. Selon la même source médiatique, ces permis prérequis concernent des opérateurs activant dans divers domaines de la mobilité.

Soit l’univers des engins ou encore ceux liés aux motocycles, utilitaires légers, poids lourds et véhicules particuliers. Une pluralité qui offrira au territoire algérien plusieurs segments de l’activité automobile. C’est ce que souligne en outre l’équipe de rédaction du quotidien précité.  

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -