15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
samedi, 22 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCovid-19 en Algérie : hausse des prix des tests PCR et antigéniques

Covid-19 en Algérie : hausse des prix des tests PCR et antigéniques

Publié le

- Publicité -

Algérie – Alors que la montée en flèche des cas de contaminations à la Covid-19 continue, affolant au passage les citoyens, les prix des tests PCR et antigéniques ont également connu une hausse. Voici les détails, ce samedi 31 juillet 2021.

L’Algérie vit une troisième vague alarmante. L’apparition du nouveau variant Delta n’arrange pas les choses. Bien au contraire, la situation sanitaire est en train de se dégrader. Avoir recours aux tests de dépistage de la Covid-19 en Algérie devient nécessaire pour les citoyens. Pourtant certaines personnes profitent de cette crise sanitaire inquiétante pour en tirer bénéfice.

En effet, les prix des tests PCR et antigéniques ont augmenté. Alors qu’on devrait s’unir et se soutenir face à cette pandémie, certaines personnes trouvent le moment de tirer profit de cette situation à la charge des malades, en augmentant le tarif des tests PCR et antigéniques.

- Publicité -

Effectivement, certains laboratoires d’analyses ont vu l’accroissement des cas de contamination comme une opportunité pour se faire de l’argent. Ils ont sans hésitation haussé le prix des tests du coronavirus.

Devant cette situation, les malades n’ont pas eu d’autres choix que de céder et effectuer les tests avec les nouveaux prix. En plus des personnes atteintes du coronavirus ou suspectant l’être, nombre d’individus doivent également réaliser ces tests pour s’assurer de ne pas porter le virus afin de se faire vacciner.

Plusieurs témoignages à propos de cette situation

Effectivement, une patiente s’est dirigée vers un laboratoire dès l’apparition des premiers symptômes de la Covid-19. Après avoir effectué le test antigénique, elle a appris la surprenante hausse de prix du test. Il est passé de 2.000 DA, voire moins, à entre 3. 000 et 3.500 DA en à peine quelques semaines, d’après le témoignage relaté auprès de Le Soir d’Algérie .

- Publicité -

Une autre femme touchant la quanrantaine et ressentant les symptomes du coronavirus n’a pas hésité à se diriger vers un laboratoire d’analyse médicale pour se faire dépister au prix de 8.000 DA. Après un résultat négatif, elle a fait un second test, qui s’est révélé comme le premier. C’est seulement au bout du troisième test que le résultat est positif.

Trois tests, qui ont coûté cher, ont été effectués pour confirmer sa contamination. La jeune femme qui est plutôt à l’aise financièrement compatit avec les personnes ayant des problèmes financiers et qui trouvent des difficultés à payer ces tests en cette période de crise sanitaire.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -