Coronavirus : Arrivée de l’équipe médicale Chinoise en Algérie

Algérie/Chine – Comme promis par le représentant diplomatique de la Chine en Algérie, une équipe spécialisée dans la lutte contre le Coronavirus vient de fouler le sol algérien. 

En effet, un groupe de professionnels de la santé, 21 éléments entre infirmiers et médecins, dont 8 virologues, rodés à la lutte contre le nouveau Coronavirus, Covid-19, a débarqué dans l’après-midi du 27 mars à bord d’un avion d’Air Algérie, ayant atterri à l’aéroport international Houari Boumediene, en provenance de Pékin (Chine).

Sur place, des officiels algériens, à savoir le ministre des Travaux publics et des transports, Farouk Chiali et le ministre délégué chargé de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Benbahmed, ont procédé à l’accueil, aux côtés de Li Lianhe, ambassadeur de Chine en Algérie, des membres du staff en question.

Le vol a parallèlement permis l’acheminement jusqu’à Alger d’aides chinoises matérielles d’ordre médical, rapporte le quotidien national Liberté, et qui incluent un premier lot qui donnera suite à un second, en plus des gants, des masques et des combinaisons consommables de protection, des produits tels que des kits de dépistage, des respirateurs artificiels et du dioxyde de chlore en comprimés effervescents.

Le Chine à la rescousse de ses partenaires vulnérables

Après avoir neutralisé la pandémie, sur son territoire, la Chine, point de départ du nouveau virus, tourne son arsenal médical et l’énergie de ses spécialistes et experts du Covid-19, vers les pays fragiles et impuissants face à l’épidémie infectieuse et avec qui elle entretient de fortes relations économiques, incarnées par des échanges commerciaux intenses.

La Chine est le premier fournisseur de l’Algérie qui importe la plupart de ses besoins de l’étranger. Cela dit que le géant exportateur n’a aucun intérêt à voir la demande algérienne reculer sur ses produits, en raison d’une économie stagnée davantage par la crise sanitaire.

Pour rappel, une aide de même nature est programmée de nous parvenir, dans le cadre d’un plan d’aide destiné aux pays du Maghreb dont l’Algérie, et proposée à l’Union européenne par l’un des ses membres, l’Espagne.

Effectivement, le secrétaire d’État à la Coopération internationale de celle-ci, Ángeles Moreno, et Arancha González, la chef de sa diplomatie, ont annoncé le 25 mars dernier la décision de leur pays de rediriger la trajectoire initiale de ses programmes internationaux d’aides au développement, vers l’objectif pressant de contrecarrer la progression de la pandémie. Cependant cette dernière poursuit ses dégâts en Europe même, de ce fait ladite aide risque de tarder.

https://www.facebook.com/sabqpress/videos/2769738699811913/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes