AccueilÉconomieCoronavirus en Algérie : Vers une pénurie des produits de consommation ?

Coronavirus en Algérie : Vers une pénurie des produits de consommation ?

Algérie – Préoccupés par l’évolution de l’épidémie dans leur pays, beaucoup d’Algériens ont pris l’initiative d’acquérir à l’avance des quantités supplémentaires, de divers produits afin de se prémunir contre une supposée pénurie.

La pandémie du Covid-19 suscite un sentiment de peur chez des pans larges de la société algérienne, qui adoptent un comportement survivaliste exceptionnel.  Ces citoyens redoutent le durcissement des mesures préventives contre la propagation de la maladie, qui, impliquant éventuellement la fermeture des magasins, provoquera une rupture de l’approvisionnement en produits de grande consommation.

Selon la déclaration de Hadj Tahar Boulenouar, président de l’Association Nationale des Commerçants et des Artisans (ANCA), faite au site d’information TSA, ces deux derniers jours ont marqué, un peu partout sur le territoire national, un accroissement sans pareil de la demande sur les produits de première nécessité.

Ce que Boulenouar a nommé un afflux sans précédent sur les produits de large consommation, est donc causé par le passage, rendu probable par le contexte sanitaire mondial, à un niveau d’alerte supérieure, et a comme objectif le stockage des produits par les citoyens chez eux, afin de s’épargner les foudres de la soi-disant pénurie.

En effet, l’ANCA a constaté une hausse de la demande de plus de 30% au cours des dernières 48 heures, sur les articles de consommation en général et sur les produits alimentaires en particulier.

L’ANCA déconseille le stockage à domicile

Le président de l’Association des commerçants algériens, a souligné le caractère infondé de cette crainte. Il a indiqué, dans ce sillage, que les stocks des différents produits sont bien remplis, permettant ainsi de couvrir une période de consommation s’étalant sur dix mois. En outre, et en l’état actuel des choses, on ne prévoit aucune interruption des activités des unités de production, et des réseaux de distribution.

Le risque qu’une pénurie survient étant très improbable, Boulenouar incite les algériens à renoncer au stockage à domicile. En poursuivant, dans le même ordre d’idées, il recommande vivement aux commerçants de se conformer aux normes préventives, rendues obligatoires par la menace que continue de représenter la pandémie pour la santé publique.

Il est utile de souligner que le bilan épidémiologique s’élève aujourd’hui en Algérie à 4 morts, et 48 cas confirmés. De telles nouvelles alarmantes peuvent conduire les algériens à s’inscrire, de plus en plus dans des démarches induites par la panique et la paranoïa. Dans des cas semblables, il appartient à l’Etat de rassurer sa population, sans pour autant baisser la garde devant le danger de l’épidémie qui demeure concret.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici