AccueilÉconomieAutomobileConstruction automobile : l'Algérie et l'Allemagne main dans la main

Construction automobile : l’Algérie et l’Allemagne main dans la main

Automobile – L’Algérie semble attirer de plus en plus de constructeurs automobiles mondiaux : après l’Italie, le Japon et la Chine, c’est au tour de l’Allemagne de montrer son intérêt pour la construction au sein du territoire algérien.

En effet, l’Allemagne pourrait bien également s’orienter vers le marché automobile en Algérie et apporter au pays une expertise unique au monde dans la construction. Effectivement, avec la relance du secteur, notamment avec l’installation d’une nouvelle industrie locale, plusieurs constructeurs ont manifesté leur intérêt pour instituer une usine sur le sol national.

En effet, avec les développements dans le dossier de l’automobile, l’année 2023 s’annonce chargée pour le marché algérien du montage de voitures. Mardi dernier, la ministre adjointe au ministère allemand de l’Économie, Franziska Brantner, a affiché l’intention de son pays à coopérer avec l’Algérie dans le domaine de la fabrication de véhicules.

Une ambition exprimée lors de sa rencontre avec le ministre algérien de l’Industrie, Ahmed Zeghdar. Lors d’un entretien « très riche », les deux parties ont évoqué l’industrie mécanique et automobile.

Franziska Brantner a ainsi manifesté la volonté de l’Allemagne à apporter sa contribution au développement de l’industrie mécanique et la construction mécanique en Algérie. Le média généraliste El Awras relate l’information.

L’Allemagne en Algérie, un savoir-faire à transmettre

Pour le moment, la ministre allemande n’a pas évoqué les entreprises qui sont intéressées par l’idée d’implanter leurs firmes de montage de véhicules en Algérie. Toutefois, tout porte à croire que le groupe Porche SE sera l’un des premiers à vouloir faire le premier pas. Celui-ci regroupe les marques allemandes de véhicules comme Volkswagen, Audi, Škoda et Seat.

Si la perspective de l’installation de l’industrie allemande en Algérie se concrétise, le pays aura beaucoup à gagner de l’expertise, l’expérience et le savoir-faire allemand. D’autant plus qu’il est question de la première puissance économique en Europe et la quatrième dans le monde.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici