AccueilÉconomieAutomobileAutomobile en Algérie : une amende importante si vous roulez à une...

Automobile en Algérie : une amende importante si vous roulez à une vitesse « faible »

Automobile – Pour tous les usagers de la route, la Gendarmerie nationale (GN) a mis en garde contre la circulation à vitesse « faible » qui conduit à une amende aux automobilistes en Algérie. Dzair Daily vous en dit un peu plus à ce sujet, dans cette édition du samedi 24 décembre 2022.

En effet, le code de la route est une règle que tout conducteur doit respecter à la lettre. Toutefois, certains automobilistes peinent à suivre les règles routières. Pour ce faire, la Gendarmerie nationale (GN) a organisé une campagne de sensibilisation. Cela, afin de mettre en garde les usagers de la route contre une infraction méconnue par certains. Il s’agit de la circulation à vitesse « réduite » qui entraîne une amende en Algérie.

Effectivement, dans le cadre de l’amélioration des conditions routières, les services de la sûreté nationale organisent souvent des opérations de mise en garde. Par le biais de sa page Facebook, la branche de la GN « Tariki » a tenu à informer les citoyens. Il s’agit de l’amende appliquée pour l’infraction du code de la route traduite par la circulation à « faible » vitesse.

Ainsi, pour cette catégorie de violation du code de la route, celle-ci est passible d’une amende, dont le montant maximal s’élève à 2.500 DA. C’est ainsi que la Gendarmerie nationale a avertis les routiers dans un documentaire diffusé sur la chaîne El Bilad

Quelles conséquences pourraient avoir si vous roulez à vitesse réduite ?

En effet, par le biais du reportage mis en place par les services de la sûreté nationale, les citoyens pourront mesurer la dangerosité de leur acte. Rouler à une faible vitesse dans une autoroute pourrait mettre en péril la vie des automobilistes. Pour mieux expliquer, un agent de la Gendarmerie nationale a indiqué qu’aussi bien l’excès que l’insuffisance de vitesse sont considérés comme une infraction punie par la loi.

Dans une route où la vitesse maximale est fixée à 80 km/h, l’automobiliste devra respecter l’indication de la plaque routière. Cet acte pourrait causer un ralentissement du trafic se traduisant par un embouteillage. Ou pire encore, une collision entre plusieurs voitures. Rouler à vitesse réduite est alors sanctionné par une amende s’élevant à 2.500 DZD au minimum. Et ce, conformément à l’article 14-01 de la loi 66/B3 modifié et complété.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici