Autoroute à étages de l’aéroport d’Alger à Zéralda : Les précisions du ministre

 Algérie – Le ministre des Travaux publics et ministre des Transports par intérim, Farouk Chiali, a évoqué plusieurs dossiers notamment celui de l’autoroute à étages reliant l’aéroport d’Alger à Zéralda. 

Pour résoudre le problème des congestions routières dans la capitale, le pays table sur l’élaboration d’un tout nouveau projet routier. La construction d’une autoroute à étages, censée relier l’aéroport d’Alger à Zéralda est donc en cours d’études, pour une régulation des réseaux du trafic urbain. Le quotidien spécialisé Algérie Eco relate l’information.

À cet égard, le ministre des Travaux publics a évoqué les dossiers de la décongestion de la capitale. Farouk Chiali a indiqué qu’à l’opposé de nombreux pays, les autoroutes à étages sont une nouveauté en Algérie. « Même les autoroutes étaient une nouveauté à un moment donné ». C’est en effet ce qu’a rappelé l’homme politique sur les ondes de la chaîne III de la Radio nationale. 

Sur le même sujet : Automobile : Voici la stratégie pour finir avec les embouteillages à Alger

L’intervenant a tenu à détailler cette solution pour réduire les embouteillages à Alger. Par exemple, ce projet va se trouver sur la rocade sud, entre l’aéroport d’Alger et Zéralda; ou de l’aéroport jusqu’au centre d’Alger, illustre-t-il. Et à Chiali d’ajouter : « Il serait réalisé sur les autoroutes actuelles et adossées à un transport de masse », explique-t-il.

S’agissant des trois (03) groupements, soit un sino-malaisien et deux algéro-chinois, le ministre a assuré d’une chose. Il a indiqué que ces entreprises apporteront diverses solutions à cette pression exercée sur les routes d’Alger. Selon lui, ladite manœuvre est tout à fait objective et réaliste. « Ce n’est pas de l’utopie et ça va être une réalité », assure le membre du gouvernement.

Lire aussi : Automobile en Algérie : Zoom sur l’immense projet d’autoroute à étages

Par ailleurs, Farouk Chiali est revenu sur le sujet relatif aux stations de péage. Elles seront installées, rappelons-le, tout au long de l’autoroute Est-Ouest. Interrogé sur leur mise en œuvre, l’homme politique a indiqué que, « Le pays s’est engagé à achever les gares de péage avant la fin de cette année ». Le communicant a notamment assuré que son département veille à la réalisation et à la concrétisation de leur installation.

S’agissant du retard pris dans l’élaboration du projet, Chiali a expliqué que le principal problème est la crise sanitaire  que traverse le monde entier. « Comme ce sont des équipements qui viennent de l’étranger, c’est aux étrangers de venir les mettre en place. On a donc eu ce décalage ». Bien plus qu’une crise sanitaire, la pandémie du Coronavirus a mis tous les secteurs complètement à l’arrêt. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes