Automobile en Algérie : voici le nombre de voitures converties au GPL

Automobile – Le nombre de voitures converties au GPL en Algérie a été révélé par l’Agence nationale de promotion et de rationalisation de l’énergie. Dzair Daily vous donne plus de détails dans la suite de cet article ce jeudi 10 mars.

L’information a été relatée par la Radio nationale. Cette dernière a informé que près de 7.000 voitures ont déjà été converties au GPL en Algérie. Et ce, au cours des deux premiers mois de cette année en Algérie. Cette démarche entre dans le cadre du programme que le ministère de la Transition énergétique et des énergies renouvelables a initié.

Selon l’Agence nationale de promotion et de rationalisation, ce même programme vise à convertir 50.000 véhicules. Il devrait prendre fin au mois de novembre. Ainsi, un premier bilan de l’agence rapporte que 6.910 véhicules ont déjà été convertis et livrés à leurs propriétaires. Parmi lesquels 6.496 véhicules de particuliers et 414 taxis.

Par ailleurs, les centres approuvés par l’Etat sont au nombre de 573. Ils sont répartis à travers 56 wilayas et la plupart, soit 80% d’entre eux sont en fait des micro-entreprises. L’agence a également indiqué que l’Etat a débloqué le montant de 1,75 milliards de dinars. Et ce pour mener à bien le programme de conversion des 50.000 véhicules au GPL.

Vers la conversion de plus d’un million de véhicules

Cette contribution s’est faite à travers le Fonds National de Maîtrise de l’Énergie, des Énergies Renouvelables et de la Cogénération. Elle contribuera à hauteur de 35.000 DA par véhicule, ce qui représente environ la moitié du coût de la transition. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien Ennahar.

En outre, un nouveau programme de conversion des véhicules sera prochainement lancé. 100.000 véhicules seront convertis pour un budget de 2,8 milliards de dollars. Le but de cet élan initié par le gouvernement est de dépasser d’ici 2030 le million de véhicules qui roulent au GPL. Cela permettra de réduire grandement la consommation d’essence dans le pays.

Parallèlement à la réduction de la consommation d’essence, l’agence a indiqué que la conversion de plus d’un million de véhicules au GPL permettra aussi de réduire considérablement les rejets des gaz à effet de serre. Un nouveau secteur pourra fleurir en Algérie, il s’agit de l’industrie de fabrication de kits et de structures de conversion de véhicules, cela contribuera aussi à créer de l’emploi.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes