Ambassade de France : «50.000 Français rapatriés d’Algérie depuis mars»

Algérie – Plus de 50.000 ressortissants français bloqués en Algérie depuis mars, ont êtres rapatriés, grâce à des vols spéciaux de rapatriements, a annoncé l’Ambassade de France en Algérie. 

En effet, une grande affluence de citoyens français se sont retrouvés bloqués en Algérie, à cause de la suspension des lignes aériennes. Néanmoins, l’ambassade de France en Algérie en collaboration avec le gouvernement algérien ont organisé des opérations de rapatriement, qui ont permis à plus de 50.000 ressortissants français et résidents d’être rapatriés vers leur pays.

 « Depuis la fermeture des frontières le 17 mars, plus de 50.000 passagers ont pu regagner la France par des vols spéciaux; grâce à la coopération des autorités Algérie » précise un communiqué de l’Ambassade de France en Algérie. 

À cet effet, l’Ambassade de France en Algérie; a tenu à remercier les autorités algériennes pour leur collaboration. Cette dernière leur sait gré de leur collaboration. Elle remercie également les compagnies aériennes ayant opérés les vols spéciaux de rapatriements, dans des circonstances exceptionnelles de pandémie; « Merci aux compagnies Air France; Asl Airlines France et Corsicalinea de leur forte mobilisation au profit des voyageurs » a-t-elle annoncé dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Pour rappel, depuis la forte propagation du Coronavirus en Algérie; la fermeture des frontières a été le seul moyen de prévenir contre une éventuelle importation et exportation du Coronavirus; cette fermeture provisoire a bloqué plusieurs étrangers qui attendent leurs rapatriements. 

Le ministre des transports en Algérie apporte des précisions sur l’ouverture des frontières 

Lazhar Hani, ministre des Transports s’est exprimé le 08 août 2020 sur la question qui ne cesse de turlupiner les citoyens algériens; l’ouverture des frontières; maritimes; aériennes et terrestres. Ces dernières demeurent fermées depuis le 17 mars dernier, au tout début de la propagation du Coronavirus.

Ainsi, il aurait déclaré que leur ouverture n’est toujours pas d’actualité; et dépendra des circonstances; surtout avec l’augmentation des cas de contaminations au Coronavirus : « notre priorité est la lutte contre la pandémie et dès la maîtrise de la situation; nous examinerons cette possibilité » a-t-il précisé. 

Par conséquent, les autorités compétentes; et le Comité scientifique; ne peuvent pas recourir le risque de rouvrir les frontières alors que la situation épidémiologique en Algérie n’est pas encore apte à accueillir des étrangers.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes