AccueilSociété et CultureFaits DiversDes Algériens jugent insuffisante la peine contre le violeur d’une personne en...

Des Algériens jugent insuffisante la peine contre le violeur d’une personne en situation de handicap

Algérie – Une information judiciaire avait été ouverte dernièrement pour viol d’une personne en situation de handicap. Sur les réseaux sociaux, de nombreux Algériens ont trouvé la peine contre le violeur insuffisante. 

Un homme a été condamné en Algérie à sept (7) années de prison pour avoir violé une personne en situation de handicap. Les internautes algériens sur les réseaux sociaux se sont indignés devant une telle décision et jugent insuffisant la peine requise contre le violeur. Dzair Daily vous en dit un peu plus à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Effectivement, il est bel et bien question d’une affaire de viol qui s’est produite au niveau de la wilaya de Tipaza. Un agent de sécurité d’une école a commis un crime immonde. En effet, cet individu a connu l’irréparable en violant une personne en situation de handicap. Dans le détail, le coupable a été interpellé et placé sous détention provisoire. 

À l’issue de son audition, et après l’avoir confronté aux preuves évidentes contre lui, l’agresseur a fini par mordre l’hameçon. En effet, le violeur a finalement avoué son crime. Pire encore, il affirme avoir violé la même victime à plusieurs reprises à l’intérieur de l’école primaire. Il s’agit en tout cas des informations fournies par le biais du média El Hayat TV

algériens violeur peine

Les internautes revendiquent la sentence maximale  

Par la suite, la Toile s’est enflammée juste après la réponse du verdict annonçant sa sentence. Celle-ci est de sept (7) ans de prison ferme. « C’est tout ?! » écrit une internaute. « Le temps qu’il reprenne des forces pour revenir… en force !» s’insurge un autre. « Il faut une perpétuité pour ce genre de personnes » ajoute un autre.

En outre, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les atteintes au corps de l’autre, particulièrement sexuelles, restent depuis longtemps considérées par la justice comme des actes graves. Mais, dans les faits, les peines requises contre les violeurs restent largement insuffisantes, selon certains.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes