Les Algériens 3ᵉ plus gros acheteurs d’immobilier en Île-de-France

France – Les Algériens se classent en 3e position des plus grands acheteurs d’immobilier en Île-de-France selon une étude. On vous communique les chiffres, ce 28 décembre 2021.

En se fiant donc au classement élaboré par des notaires du Grand Paris, on retrouve les Algériens en 3e place d’acquéreurs d’immobilier en Île-de-France. Ces données ont été rapportées par rapport à quatre autres nationalités. C’est en tout cas ce que relate BFM dans sa rubrique IMMO d’aujourd’hui.

Dans l’ensemble, les Algériens figurent dans le top 5 des plus importants clients du secteur immobilier dans cette région de France. Cela, en prenant compte de ces citoyens devenus propriétaires de logements. On notera une distribution hétérogène au niveau de Paris et ses deux couronnes. On vous explique tout cela en chiffres dans ce qui suit.

Tout d’abord, les 1ers acheteurs d’immobilier dans la zone Île-de-France sont les Portugais, puis viennent les Chinois et les Algériens. Cela, aux taux de 15.3 %, 10.1 % et 7.8 %, respectivement. Ensuite, on mentionne les Roumains avec un pourcentage d’achat estimé à 7 % et les Italiens à 6.5 %. Et finalement, un mélange d’autres nationalités évalué à 53.3 %. Ces figures se basent sur le nombre d’appartements et de maisons vendus de janvier à septembre 2021.

Voici la répartition des biens immobiliers acquis par les Algériens en Île-de-France

Selon ce même rapport sur l’immobilier, on note une concentration inégale des Algériens en Île-de-France. C’est-à-dire qu’on trouve moins de DZ en petite couronne. À savoir, en région parisienne. En désignant les départements de Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne. Ici, les acquéreurs chinois représentent la majorité avec un taux de 5,4 %. Tandis qu’on trouve 4 % de Portugais et 3,4 % d’Algériens au niveau de cette zone.

Revenons à la grande couronne qui désigne la grande banlieue parisienne en France, les Algériens constituent 4.2 % de titulaires d’immobilier. On fait référence aux Yvelines, au Val-d’Oise, à la Seine-et-Marne et à l’Essonne. Alors que les Portugais prennent la première place (10,9 %), suivis par les Roumains (4,4%). Enfin, les Marocains et les Tunisiens se positionnent au même rang en 4e place avec un taux de 3,4%.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes