26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesAlgérie : Vols spéciaux et variants Covid.. Les propositions d'un spécialiste

Algérie : Vols spéciaux et variants Covid.. Les propositions d’un spécialiste

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le spécialiste en allergologie, Dr Habib Douagui a appelé à l’extrême vigilance quant à l’apparition des variants du Covid-19 en Algérie, en préconisant une période stricte de quarantaine pour toute personne arrivant au pays.

En effet, dans un entretien accordé ce 17 février au journal électronique TSA, le président de la Société Algérienne d’Asthmologie, d’Allergologie et d’Immunologie Clinique (SAAIC) et chef du service allergologie au CHU de Beni Messous d’Alger, Dr Habib Douagui, a formulé des propositions pour prévenir l’Algérie contre les variants du Covid-19.

À ce sujet, le professeur Habib Douagui a mis en garde contre l’apparition des mutations du Coronavirus Covid-19. Il a ainsi appelé à « l’extrême vigilance quant à la surveillance de l’arrivée de ces variants en Algérie ».

- Publicité -

| Sur le même sujet : Reprise des vols en Algérie : Benzaïm interpelle le ministre de la Santé

« L’autre élément d’incertitude et de grande inquiétude est le problème des mutants », a affirmé le professeur Douagui dans sa déclaration à TSA ce mercredi. Il poursuit en rappelant que pas moins de « 3 variants mutants » du Covid-19 circulent actuellement dans la nature.

Il s’agit en l’occurrence du variant anglais, qui selon le spécialiste, « risque de faire son apparition en Algérie ». Les deux autres variants sont le brésilien et le sud-africain », précise-t-il par ailleurs.

Variants du Covid-19 en Algérie : Pr Douagui préconise la « quarantaine stricte »

Effectivement, le spécialiste et président de la SIAAC a indiqué que les autorités sanitaires et politiques doivent se montrer « extrêmement vigilantes quant à la surveillance de ce mutant ».

- Publicité -

Il préconise à ce égard, l’obligation de confiner, pour une durée de 10 jours, toute personne entrant en Algérie depuis l’étranger. « Il faut absolument que toute personne qui rentre en Algérie soit testée sur ces mutants et doit être mise en quarantaine pendant au moins dix jours »; a préconisé le professeur Habib Douagui.

| Lire aussi : Réouverture des frontières algériennes : Ce qu’a dit le ministre de la Santé

Enfin, le chef du service d’allergologie n’a pas manqué d’inviter les citoyens à faire preuve de vigilance, au moins jusqu’à la fin de l’année 2021. « La population doit jusqu’au 31 décembre 2021 garder les précautions et le respect des mesures barrières. », a-t-il conclu.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -