AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : voici le dossier pour faire un prêt « halal »...

Algérie : voici le dossier pour faire un prêt « halal » pour l’achat de voitures

Algérie – Tout ce qu’il faut savoir sur le dossier à soumettre pour bénéficier d’un prêt « halal » pour l’achat de voitures neuves, vous sera dévoilé dans cette édition du vendredi 07 janvier 2022.

En effet, la Banque Nationale d’Algérie (BNA) vient d’annoncer à nouveau qu’il est possible pour les citoyens de bénéficier d’un prêt « halal » pour l’achat de voitures neuves en déposant un dossier qui répond aux exigences avec la reprise d’activité de quelques usines de construction automobile. C’est du moins ce qu’a révélé Sayarat Live.

De ce fait, l’organisme a publié un communiqué pour indiquer que le crédit conforme à la charia islamique est désormais disponible. Il s’agit, en fait, de la revente des voitures neuves assemblées ici en Algérie de la part des différentes banques. Celles qui opèrent dans la finance islamique.

Dans le détail, le processus consiste à ce que la banque procède à l’achat de voitures auprès des usines d’assemblage. Pour ensuite les revendre aux citoyens avec une marge bénéficiaire. Cela dit, cette nouvelle formule de financement est adressée aux particuliers résidents qui doivent répondre à certaines conditions.

Algérie : voici les conditions pour bénéficier d’un prêt « halal » pour l’achat de voitures

En outre, d’après ce qu’a révélé l’entreprise financière, il est tout à fait possible de bénéficier d’un crédit halal pour l’achat d’un nouveau véhicule. Tout ce qu’il faut savoir c’est que le client doit réunir un bon nombre de conditions. Celles qui ont déjà été mises en place par la Banque Nationale d’Algérie.

Au fait, le demandeur doit avoir moins de 70 ans avec un revenu mensuel fixe. Ce dernier doit être égal ou supérieur à 40.000 DA. Ensuite, le client doit présenter à la banque, la voiture qu’il souhaite acquérir. Celle-ci l’achètera à son tour auprès du concessionnaire. Pour la revendre par la suite avec une marge bénéficiaire.

Il est bon de savoir que l’échéance de paiement peut aller jusqu’à 60 mois, soit cinq (05) ans. Et ce, selon ce qui a été convenu entre les deux parties. D’autant plus que la valeur du prêt peut atteindre les 85% du prix total du véhicule. En sus, avec un délai d’étude du dossier qui ne dépasse pas les cinq (05) jours.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes