Algérie : achat de voitures Renault et Dacia grâce à un crédit Halal

Automobile – Al Salam Bank annonce le lancement du crédit à la consommation, avec la formule Halal, pour l’achat de voitures Renault et Dacia fabriquées en Algérie. On vous relate les détails dans cette édition du mercredi 22 septembre 2021.

En effet, le secteur automobile algérien se trouve au centre d’une vraie controverse. Cela, en raison de la suspension de l’importation de véhicules neufs et usagés. Toutefois, certains établissements financiers en Algérie commencent, de fil en aiguille, à offrir un crédit Halal, pour l’achat de voitures neuves. C’est à l’image d’Al Salam Bank qui octroie un crédit à la consommation pour l’acquisition des voitures Renault et Dacia.

Effectivement, suivant les pas de la BNA, CPA et ABC Bank, la banque Al Salam a proposé à son tour le financement pour l’acquisition des véhicules. Et ce, conformément aux percepts de la Charia. La formule Halal lancée par l’établissement financier concerne des modèles de véhicules issus de la production locale. À savoir la Dacia Sandero extreme, Renault Symbol extreme et la Clio 4, version Limited. C’est ce qu’a annoncé ladite banque dans son site Web.

La meilleure banque islamique en Algérie pour l’année 2021, selon les revues économiques World Finance et The Banker, vise à répondre aux attentes des particuliers désireux d’acquérir une voiture de la marque Renault. Et ce en se basant sur les principes de la loi islamique. Al Salam Bank va donc attribuer ce service à une certaine catégorie de citoyens. Pour plus de détails, il est clair que le bénéficiaire doit être de nationalité algérienne.

Quelles sont les conditions requises afin de pouvoir bénéficier du crédit Halal ?

Il doit également être âgé entre 19 et 70 ans. En sus, il doit avoir un revenu mensuel net et stable, égale ou supérieur à 40.000 DA. La banque exige également que le demandeur soit titulaire. Et avec une expérience professionnelle d’au moins 6 mois. La banque susvisée précise que la mensualité du prêt ne dépasse pas 30 % du salaire du client.

Quant à la marge bénéficiaire, elle est de 12 % par an. Et ce, selon des conditions bien précises de la banque en question. Il convient de noter qu’Al Salam Bank offre également la possibilité de faire appel à un co-acheteur (conjoint). Cela, si le revenu de l’intéressé est en dessous de 40.000 DA. L’offre est valable dans la limite des stocks disponibles. C’est ce qu’on lit dans le site officiel de l’établissement financier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes