Banque d’Algérie : Produits de la finance islamique pour le mois prochain

Algérie – Le ministre des Finances a déclaré aujourd’hui que deux banques publiques proposeront des produits de finance islamique le mois prochain, août 2020 en l’occurrence.

Deux banques publiques s’apprêtent à proposer en Algérie des produits relevant de la finance islamique au cours du mois prochain, selon les déclarations du ministre des Finances, Aymen Benabderramane. Des propos prononcés ce samedi 18 juillet 2020 ; et rapportés par le quotidien algérien d’expression arabe El Bilad.

Le Premier ministre a rencontré donc aujourd’hui les partenaires sociaux ; et économiques pour établir une Commission de protection. Celle-ci s’occupera d’évaluer les répercussions de l’épidémie sur l’économie nationale. C’était à la marge de cette réunion ; que Benabderrahmane a déclaré que « la finance islamique est devenue une réalité ».

Selon lui, elle est devenue une réalité depuis la publication du système d’opérations de la Banque d’Algérie ; qui lui est lié et les règles de sa pratique ». C’était toujours lors de ce point de presse tenu en marge de ladite réunion ; que le ministre a poursuivi sa déclaration. Il a alors ajouté que « deux banques publiques, d’ici le mois prochain, offriront des produits financiers islamiques ; conformément aux conditions stipulées ».

Benabderrahmane annonce la finance islamique ; et demande la création de banques privées en Algérie

Le ministre a en effet appelé à la création de banques privées à capitaux algériens. Cela afin de contribuer à attirer les fonds de l’économie parallèle. Mais ce n’est pas le seul objectif poursuivi par pareille action. Il s’agit également de restaurer la confiance entre le citoyen et son environnement administratif et financier. C’est ce qu’a expliqué l’orateur.

Aymen Benabderrahmane a déclaré : « Nous n’avons pas vu de banques nationales privées depuis plus de 15 ans. Nous encourageons la création de banques privées à capitaux algériens ; qui bénéficieront de toutes les facilités de la part du Gouvernement » ; a promis le premier responsable du secteur des Finances dans notre pays.

Pour rappel alors, le ministre Benabderrahmane a conversé à la mi-juin ; avec l’ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie Barry Lowen. L’objet des discussions était la promotion de la finance islamique dans notre pays. Le ministre, délégué auprès du Premier ministre, de l’économie de la connaissance et des Start-ups ; a informé le 11 du mois en cours de la mise en place d’un fond de financement dédié aux start-ups. Et ce fond sera 100% halal. C’est-à-dire conforme aux préceptes de l’islam.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes