AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : vers la fin des sacs en plastique dans les commerces

Algérie : vers la fin des sacs en plastique dans les commerces

Environnement – Ils continuent d’envahir les commerces en Algérie, il s’agit des sacs en plastique qui devront bientôt être éradiqués. Retrouvez plus de détails, ce 26 décembre 2021.

Afin de préserver l’entourage mais surtout la santé des citoyens en Algérie, le ministère de l’Environnement projette de réduire l’utilisation des sacs en plastique. Cela de manière progressive jusqu’à son élimination. D’ailleurs, les cadres de ce département sont disposés à préparer un décret ministériel ciblant cette application, rapporte L’Expression.

Étant donné que la matière plastique utilisée dans la fabrication des sacs est non biodégradable, l’Algérie verra les conséquences de ces contenants à long terme. En effet, la promulgation d’un décret ne sera que des mots couchés sur du papier sans des actions sur le terrain.

C’est pourquoi le ministère sus-cité projette d’entamer un ensemble de mesures incitatives. Particulièrement en ce qui concerne la fabrication de sacs biodégradables par les micro-entreprises. Ce sera un mouvement d’encouragement et d’accompagnement pour sauver notre pays de ces sacs en plastique qui prennent environ quatre (4) siècles à se décompenser.

Algérie : quelles mesures faut-il prendre pour amoindrir l’usage des sacs en plastique ?

Par ailleurs, parmi les mesures prises par la tutelle, on indique la mise en place d’un nouveau processus de fabrication de sacs en plastique en Algérie. Celui-ci devra comporter de nouvelles matières qui facilitent la biodégradation. Au lieu de siècles, il devra être question de quelques mois jusqu’à une année.

Évidemment, le rôle des artisans est indispensable également. On insiste alors sur la création de nouvelles pièces adaptées aux achats du quotidien des Algériens. Tout en améliorant la qualité des sacs traditionnels. Sans oublier, les projets de recyclage de sacs plastique et autres produits sont encore une fois soulignés en Algérie. Dans ce sens, le responsable de ce département met en relief l’application des taxes sur cette matière. Et ce, qu’elle soit produite localement ou importée.

Dans ce contexte, on rappelle que nos voisins marocains ont adopté une loi appelée Zéro Mika depuis 2016. Celle-ci vise à lutter contre la pollution des sacs en plastique. Ainsi, on a interdit d’importer, de vendre ou de distribuer des sacs plastiques à usage unique. Cela, en les remplaçant par des sacs verts, pliables et tissés.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes