Algérie : Tebboune promet une guerre contre la bureaucratie

Algérie – Le président Abdelmadjid Tebboune a reçu dans la soirée d’hier les représentants d’un certain nombre de médias nationaux, devant lesquels il a qualifié la bureaucratie d’ennemi juré de l’Algérie, en annonçant lui déclarer une guerre farouche.

Le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré que la bureaucratie est le plus grand ennemi de la société, et que la guerre à son encontre en Algérie sera sans merci. « La guerre contre les pratiques relevant de la bureaucratie se mènera sans répit et dans tous les secteurs ; car nous avons constaté l’indifférence et la bureaucratie au niveau local », promit Tebboune.

L’intervenant s’est exprimé au cours de ladite entrevue diffusée sur l’ENTV. Pour illustrer l’ampleur de ce fléau phénoménal qui en effet bouffe le pays de l’intérieur ; le Premier magistrat cite un exemple.  « C’est la bureaucratie qui est à l’origine du retard accusé. Ceci notamment dans  le versement des allocations » ; a assuré l’orateur. Il s’agit de celles accordées aux personnes impactées par la  pandémie du coronavirus.

L’homme à la tête de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, a poursuivi en expliquant davantage l’exemple qu’il venait de citer. « Alors qu’on est censé être au troisième versement ; il y a des citoyens  qui n’ont pas encore reçu la première tranche », s’est étonné l’orateur. Si l’on se réfère à ce dernier ; l’Algérie livrera une rude bataille à la bureaucratie ; qui domine carrément beaucoup d’aspects de la vie du citoyen.

À côté de la guerre contre la bureaucratie, Tebboune souhaite reconstruire l’économie de l’Algérie

D’autre part, Tebboune s’est réengagé. Un réengagement lié à la récupération de l’argent dérobé à notre pays. Le trésor public, selon le président de la République, recouvrera toutes les sommes ; celles ayant fait l’objet de pillage ; et de détournement. Beaucoup attendent cette action. Ils sont donc impatients de voir l’opération se déclencher concrètement.

Concernant la crise sanitaire ; « l’État prendra  en charge, par l’intermédiaire d’indemnisations ; les petits commerçants et artisans  auxquels la pandémie a porté préjudice » ; a indiqué Tebboune. « On indemnisera les personnes impactées par la pneumonie virale ; en versant des salaires mensuels pour les 3 ou 4 derniers mois », a-t-il stipulé.

Le président Tebboune a continué en assurant en outre que des mesures surviendront ; au profit des PME/PMI et des artisans. « Ces mesures auront comme objectif de remédier aux retombées » de la situation épidémique ; a ajouté le chef de l’État. Par ailleurs, la reconstruction économique aura lieu. Cela afin de générer de la richesse ; qui compensera donc la dépendance aux hydrocarbures, a-t-il promis.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes