Automobile

Algérie : La taxe sur ce type de voitures est revue à la hausse

0
Algérie taxe voitures
S'abonner :

Algérie – La Commission des Finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) revoit les tarifs de la taxe sur la consommation des carburants (essence et gasoil) pour les voitures et les camions à chaque sortie du territoire national et apporte des modifications importantes.

Le projet de loi de Finances 2021 (P-LF2021) est un sujet qui est à la Une dans les médias algériens; à cause de son grand impact sur l’économie du pays notamment pour l’année 2021.

Et ce, pour le rôle qu’il accapare, car l’objectif premier du projet de la loi de Finances (P-LF 2021) consiste de base à assurer un équilibre financier de l’État en Algérie.

Cependant la commission des finances et du budget de l’assemblée populaire nationale APN a décidé à la date du 10 novembre dernier de revoir la taxe sur les  voitures de tout genres à chaque sortie aux frontières d’Algérie ; a-t-on pu rapporter du média francophone Algérie 360

Les propriétaires des véhicules utilitaires et des camions paient le prix cher de cette modification de tarifs

Comme mentionné précédemment, l’APN a décidé de changer les tarifs de consommation des carburants (essence et gasoil) des véhicules; à chaque sortie du territoire national.

Pour mieux comprendre l’impact négatif sur le portefeuille des automobilistes de ce changement de tarifs; nous allons illustrer le montant initial et final de la taxe sur la consommation des carburants à chaque sortie du territoire national.

En premier lieu, les véhicules utilitaires et camions moins de 10 tonnes. Le montant initial de leur taxe était fixé à 3000 Da, pour devenir 3500 Da ; a-t-on rapporté du même média 360 Algérie.

Dans le même contexte, les propriétaires des camions de plus de 10 tonnes ont eu le droit à un sort similaire; avec une hausse de 20%, car le montant initial était fixé à 10 000 Da pour ensuite devenir 12 000 Da ; rapporte la même source.

Les détenteurs de voitures touristiques « grands » bénéficiaires de ce changement de tarifs

À l’encontre des propriétaires des véhicules utilitaires et des camions; les grands chanceux de cette modification figurent être, les propriétaires de véhicules touristiques.

Car le tarif de la taxe sur les véhicules touristiques était fixé de base à 2500 DA; et a connu une baisse de 80%, ce qui rend le prix final à 500 DA ; a mentionné le média Algérie 360.

Ça sera donc pour le grand bonheur des futurs vacanciers qui s’aventureront hors du pays, après la réouverture des frontières.

Article recommandé :  Importer des véhicules neufs en Algérie : Les étrangers doivent patienter

Algérie : Croissance économique, déficit commercial.. Le point sur le PLF 2021

Article précédent

Devise en Algérie : Quel impact du vaccin sur le taux de change du Dinar ?

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.