AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : la Saint-Valentin est haram ? Cheikh Chems Eddine répond (vidéo)

Algérie : la Saint-Valentin est haram ? Cheikh Chems Eddine répond (vidéo)

Algérie – Le précepteur cheikh Chems Eddine s’exprime sur le fait de célébrer la Saint-Valentin, le 14 février et si cela est haram.  Dzair Daily rapporte pour vous ses propos juste ci-dessous.

Le 14 février de chaque année, des couples célèbrent l’amour. Partout dans le monde, des tourtereaux s’échangent des mots doux et s’offrent des cadeaux symbolisant la passion. En Algérie, pays où la totalité presque absolue est de confession musulmane, fêter la Saint-Valentin est-il Halal ou Haram ? Cheikh Chems Eddine a livré sa réponse. Nous relayons pour vous sa fatwa dans ce numéro du mardi 15 février.

Effectivement, l’exégète islamique connu en Algérie sous l’appellation de cheikh Chemsou s’est exprimé. Cela, lors de son intervention sur l’émission « Kalam Moubachir », de la chaîne télévisée Echorouk News TV. Dans son discours, il a abordé le sujet de la célébration de la Saint-Valentin et si cette pratique est permise pour les musulmans ou pas. Alors, la fête des amoureux et islam font-ils bon ménage ?

En effet, le spécialiste a indiqué que la célébration de cette fête n’est pas conforme aux préceptes de la loi islamique. « Fêter la Saint-Valentin est illicite », a-t-il clamé. Une déclaration qu’il a tenue à expliquer par la suite. Il a affirmé qu’il s’agit d’un événement chrétien fêté en hommage à un prêtre. Et qui n’a, effectivement, pas de fondement dans la Chariaa.

Cheikh Chemsou propose de fixer une autre date pour célébrer l’amour

D’autre part, le même locuteur a précisé que le caractère haram de cette pratique n’interdit pas de manifester l’amour. Toutefois, cela devrait avoir lieu tous les jours de l’année et non pas précisément le 14 février. C’est selon les déclarations de cheikh Chems Eddine faites au média susvisé.

Dans le même sillage, l’intervenant a interpellé les gouvernements musulmans a fixé une autre date pour célébrer l’amour. Et ce, afin de se différencier des chrétiens. Et mettre fin à la dépendance et à la domination culturelle dans la communauté musulmane. C’est ce qu’a suggéré le même spécialiste lors de son passage.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes