21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : Rezig appelle à dénoncer la spéculation de l'huile de table

Algérie : Rezig appelle à dénoncer la spéculation de l’huile de table

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre du Commerce a appelé, ce 23 mars, les citoyens algériens à dénoncer les pratiques de spéculation de l’huile de table.

En effet, dans une interview accordée ce mardi 23 mars au média arabophone Ennahar TV, le ministre du Commerce Kamel Rezig a invité les citoyens à dénoncer les hausses de prix, les tricheries et les pratiques de spéculation concernant l’huile de table en Algérie.

« Nous avons des équipes qui font des descentes dans les magasins tous les jours, et jusqu’à présent, elles ont saisi plus de 20.000 litres d’huile de table dans les commerces pratiquant la spéculation », a indiqué le ministre du Commerce.

- Publicité -

| Sujet connexe : Hausse des prix en Algérie : L’APOCE lance une application de signalement

« Le citoyen doit nous aider dans notre tâche, car il s’agit de près d’un million de commerces, et nous ne pouvons pas être sur place, dans tous ces magasins. »; a ajouté Kamel Rezig dans sa déclaration au média sus-cité.

« Chaque citoyen qui trouve que l’huile de table est vendue à plus de 600 dinars, n’a qu’à nous contacter au numéro 1020, et nous prendrons les mesures nécessaires. Tous les commerçant suspectés et soupçonnés seront inspectés dans le cadre de notre lutte contre les spéculateurs. »

| Lire aussi : Algérie : Ce qu’a dit Rezig sur la crise de l’huile de table et sa disponibilité

Par ailleurs, intervenant ce matin sur les ondes de la chaine une de la radio nationale, le ministre du Commerce a précisé que les besoins de l’Algérie par mois en termes d’huile de table sont d’environ 48 000 tonnes de production.

- Publicité -

Kamel Rezig a indiqué à cet égard qu’en janvier dernier, près de 51.000 tonnes de huile de table avaient été produites contre 53.000 tonnes en février 2021. « Ce qui a été produit maintenant par les six sociétés dépasse les besoins du marché. Il existe également une réserve de matière première, estimée à près de 100 000 tonnes; au niveau de ces entreprises »; a-t-il enfin rassuré.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -