Algérie : Une quantité importante de faux billets saisie

Algérie – Quarante-trois (43) faux billets de 2.000 dinars ont été saisis, le dimanche 02 mai, dans la wilaya de Mascara. Voici les détails

- Advertisement -

Une brigade de la gendarmerie nationale à Massacra, dans la commune d’El Mohammadia plus précisément, a réussi un véritable coup de filet. C’était avant-hier. Le 02 mai 2021. L’interpellation s’est déroulée dans le cadre de la lutte contre les crimes organisés en milieu urbain. Les gendarmes ont en effet mis la main sur une importante somme d’argent en faux billets dans cette wilaya du Nord-Ouest de l’Algérie.

Selon le quotidien Ennahar, dans un appel téléphonique reçu via le numéro vert 10 55, un citoyen a dénoncé un acte à son encontre. Il a déclaré avoir fait l’objet d’une tentative d’escroquerie. Il allait l’être à travers une transaction avec le malfaiteur en question. Ce dernier lui aurait remis une somme contrefaite. Un ensemble de faux billets de 2.000 dinars.

Par la suite, la victime explique avoir poursuivie la voiture du trafiquant qui se trouvait à ce moment-là dans la commune d’El Mohammadia. Les éléments de la gendarmerie nationale se sont rendues sur place immédiatement après avoir été informés. Ils ont mis en place un point de contrôle sur la RN 04 qui relie la commune de Bouhenni à celle d’El Mohammadia.

Billets de banque contrefaits : Arrestation des deux suspects

Cette opération est intervenue suite à l’exploitation d’informations faisant état d’un déplacement suspect d’individus à bord d’un camion de la marque Delta. Ainsi, les deux suspects ont été arrêtés. Une fouille complète du véhicule a été effectuée par la gendarmerie. C’est ce qui a permis de découvrir la somme de 718.500.00 DA. Toujours, selon la même source. 

Après avoir inspecté ce montant, d’autres fausses coupures surgissent. Il s’agit alors d’une somme d’une valeur de 40.000.00 dinars. Elle s’ajoute aux 46.000.00 DA que la victime avait en sa possession. Le montant total est donc estimé à 86.000.00 DA. L’équivalent de 43 faux billets de 2.000 dinars algériens

Après accomplissement des formalités légales en vigueur, les mis en cause ont été déférées devant le procureur de la République territorialement compétent. Celui-ci a ordonné d’ouvrir une enquête sur l’affaire. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes