AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : le prix d’une voiture d’occasion se vend plus cher qu'à...

Algérie : le prix d’une voiture d’occasion se vend plus cher qu’à son état neuf

Automobile – En Algérie, le prix d’une voiture d’occasion est plus élevé qu’une voiture affichant 0 km au compteur . Découvrez pourquoi, ce 07 décembre 2021.

Tandis que l’achat d’une voiture d’occasion se présente tel un choix évident pour les modestes bourses à travers le monde, en Algérie, son prix revient plus cher qu’une voiture neuve. Aussi illogique que cela puisse paraître, l’insuffisance que vit le marché de l’automobile en termes d’offre dans notre pays en est la raison principale.

On parle ici d’un déséquilibre entre l’offre et la demande. Ce qui a été favorisé par le gel des importations. En plus de l’arrêt de l’activité des usines d’assemblage. Par conséquent, l’offre minime des voitures d’occasions, fait augmenter le prix de ces véhicules devant l’ampleur de la demande.

Pour la moyenne des Algériens, détenir des clefs de voitures est renvoyée aux calendes grecques. Du fait qu’il n’est pas envisageable d’acheter une voiture utilisée à un prix aussi exorbitant. Il est d’ailleurs inconcevable que tous les kilomètres qui se sont ajoutés au compteur n’aient aucun incident sur le prix de sa vente.

Algérie : les voitures d’occasions s’attribuent un rôle éminent

Relatés il y a deux mois par TSA, voici quelques exemples de prix qui ont fait polémique. Il s’agissait d’une Citroën C4 année 2015. Celle-ci a roulé plus de 119.000 km. Et pourtant on l’a proposée à 2,6 millions de dinars. En outre, une Caddy Volkswagen 2014, avec au compteur plus de 150.000 km s’est affichée à 3,8 millions de dinars.

Considérant les prix sur les sites de ventes spécialisées, ou sur les marchés d’occasion, les citoyens crient à la spéculation. C’est par rapport à cette situation de crise du secteur de l’automobile dont beaucoup en tirent profit. Toutefois, malgré la levée de l’interdiction sur l’importation des véhicules neufs en 2020, les concessionnaires sont toujours en attente des agréments.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes